Chargement...
Chargement...

Eidos et Ousia : de l'unité théorique de la Métaphysique d'Aristote

Auteur : Annick Jaulin


39,00 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Un examen des traités métaphysiques aristotéliciens qui met en avant une unité dans la perspective de l'étude des êtres. La forme ou la substance première est la syntaxe d'un tout en acte dont elle permet la définition. ©Electre 2021

Sous le titre non aristotélicien de Métaphysique se présentent plusieurs traités à l'unité thématique incertaine. Cette étude montre que l'unité des traités tient à la perspective sous laquelle la philosophie première étudie les êtres, en tant qu'êtres, formes ou actes, non, comme la philosophie seconde ou physique, en tant que mus et moteurs. La forme (eidos) est substance première (ousia prôtè). Cette forme n'est pas une espèce, sauf à reprendre la thèse (critiquée comme platonicienne) de la causalité des universels ; elle n'est pas non plus la substance singulière du traité des Catégories. La forme, substance première, est la cause de l'unité des substances composées et en acte. L'énoncé de définition en est l'expression.

Fiche Technique

Paru le : 25/02/2016

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Annick Jaulin

Éditeur(s) : Classiques Garnier

Collection(s) : Les anciens et les modernes, études de philosophie, n° 25

Contributeur(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-8124-5034-7

EAN13 : 9782812450341

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 352

Hauteur : 22 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 2,0 cm

Poids : 496 g