Chargement...
Chargement...

Pascal et la philosophie

Auteur : Vincent Carraud

Paru le : 05/12/2007
Éditeur(s) : PUF
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Epiméthée
Contributeur(s) : Non précisé.

29,50 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Les "Pensées" de Pascal relèvent-elles de la philosophie ? Cette étude traite du rapport de Pascal à la philosophie en général et à la philosophie cartésienne en particulier. Elle tente de déterminer le statut de la philosophie de Pascal et de mesurer son intervention dans l'histoire de la discipline. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Pascal est-il philosophe ? Les Pensées relèvent-elles de la philosophie ? Quel statut lui assignent-elles ? Identifiant les figures antiques ou contemporaines (Charron, Du Vair, Forton) que Pascal convoque sous le nom de philosophie, puis interrogeant principalement les grands fragments qui subsistent dans les Pensées, cette étude montre comment la pensée pascalienne part de Descartes, au double sens où elle l'a pour origine, et où elle s'en sépare. D'où les modalités diverses de son rapport à la philosophie : . Établir l'échec des philosophies (épicurisme, stoïcisme, scepticisme), organisées selon une double typologie (saint Augustin, Montaigne), en les opposant à la «vraie religion». . Disqualifier la double onto-théo-logie cartésienne, dans sa prétention à instaurer l'ego comme premier et à prouver Dieu, en mettant en place, avec la théorie des trois ordres de choses, la destitution de la métaphysique par la charité. . Reprendre pour les subvertir les concepts du cartésianisme, jusqu'à les déconceptualiser. Descartes est alors omniprésent : il offre la figure archétypique de la métaphysique. . L'anthropologie de l'ennui et du divertissement présente enfin une réflexion proprement originale, qui s'affranchit de la dépendance envers Descartes. Ainsi le débat que mènent sur plusieurs fronts les fragments pascaliens requiert-il une interprétation à différents niveaux. L'évident masque l'important : c'est ce premier principe herméneutique qui doit régir la lecture des Pensées. L'évident est le travail de l'apologétique ; l'important relève de la théologie ; le décisif, qui les articule, définit l'appartenance contradictoire de Pascal à l'histoire de la philosophie en son époque cartésienne.

Fiche Technique

Paru le : 05/12/2007

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Vincent Carraud

Éditeur(s) : PUF

Collection(s) : Epiméthée

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-13-056550-6

EAN13 : 9782130565505

Format : Non précisé.

Reliure : Relié

Pages : 479

Hauteur : 22 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 2,7 cm

Poids : 625 g