Chargement...
Chargement...

Logique et sciences concrètes (nature et esprit) dans le système hégélien

Paru le : 18/05/2006
Éditeur(s) : L'Harmattan
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Directeur de publication : Jean-Michel Buée - Directeur de publication : Emmanuel Renault - Directeur de publication : David Wittmann

26,50 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
pdf
19,88 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Ces contributions, issues d'un colloque qui a eu lieu à Lyon en 2003, étudient la relation de la philosophie aux sciences empiriques, abordant la question de l'intégration des sciences dans le système pour la philosophie de la nature, pour les mathématiques, pour la psychologie empirique. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

«En regard de ces sciences concrètes, qui pourtant ont et gardent le logique ou le concept pour configurateur intérieur, tout ainsi qu'elles l'avaient pour préconfigurateur, la logique est sans contredit la science formelle, mais la science de la forme absolue qui dans soi est totalité et contient l'Idée pure de la vérité elle-même.» (Hegel, Science de la logique) Les rapports de la Logique aux deux autres parties de l'Encyclopédie des Sciences philosophiques ne sauraient se réduire à l'application des catégories de la première aux objets concrets des suivantes. S'il est clair que la rationalité de l'Encyclopédie doit être saisie dans l'articulation du principe logique et des domaines toujours particuliers de son effectuation, encore faut-il déterminer les modalités et le statut d'un tel rapport. Pour interroger ce rapport, il faut à la fois comprendre le statut de la Science de la logique dans l'ensemble du système et étudier la relation à chaque fois spécifique de la philosophie aux sciences empiriques concernées. Les études réunies dans ce volume s'attachent à ce complexe de problèmes. La question de l'intégration des sciences dans le système est analysée pour la philosophie de la nature par G. Marmasse, pour les mathématiques par J.M. Buée, pour la psychologie empirique par C.J. Bauer. L'articulation de la logique aux autres parties du système est étudiée quant au statut de la «métaphysique» par E. Renault, quant à la logicité problématique du réel par F. Chiereghin, et l'idée selon laquelle il ne s'agirait là que d'une «application» est contestée par l'étude de B. Haas. La logique est analysée dans sa genèse à Nuremberg par P. Giuspoli et les chapitres qui semblent le plus en rapport avec la science de la nature (mécanisme, chimisme) sont l'objet du commentaire détaillé d'A. Sell. On montre que certains concepts comme la mémoire (A. Nuzzo) ou la pulsion (D. Wittmann) sont pris entre la logique et la philosophie de l'esprit. Enfin le statut particulier de la rationalité pratique dans la philosophie de Hegel fait l'objet des interrogations de M. Bienenstock et d'A. Stanguennec. En ressort une vision de Hegel qui contraste avec les accusations habituelles d'inattention aux sciences et de panlogisme.

Fiche Technique

Paru le : 18/05/2006

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : L'Harmattan

Collection(s) : La philosophie en commun

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-296-00716-3

EAN13 : 9782296007161

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 294

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 2,2 cm

Poids : 404 g