Chargement...
Chargement...

La science nouvelle ou L'extase de l'ordre : connaissance, rhétorique et science dans l'oeuvre de G.B. Vico

Auteur : Davide Luglio

Paru le : 03/02/2003
Éditeur(s) : PUF
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Thémis. Philosophie
Contributeur(s) : Non précisé.

20,50 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Propose une nouvelle interprétation de la pensée de Giambattista Vico à partir du rôle central que joue la rhétorique dans sa théorie de la connaissance et son épistémologie. Contre l'idée d'une connaissance vraie enracinée dans l'évidence rationnelle, Vico défend un idéal du savoir comme création, comme poiésis, et une conception du discours comme art rhétorique de l'évidence. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Cette étude propose une nouvelle interprétation de la pensée de G.B. Vico à partir du rôle central que joue la rhétorique dans la théorie de la connaissance et l'épistémologie vichiennes. Héritier d'une civilisation baroque qui avait atteint à Naples des sommets inégalés, Vico est le porte-parole d'une culture italienne qui résiste au "diktat" que le cartésianisme exerce à la fin du XVIIe siècle sur la méthode et l'objet des études philosophiques. Rejetant l'idée que la connaissance vraie doit s'enraciner dans l'évidence rationnelle et se transmettre à travers un discours purement référentiel, Vico défend un idéal du savoir comme création, comme poíesis, et une conception du discours comme art rhétorique de l'évidence. Son idéal rhétorique est la parole philosophique qui sait mener à la méditation du vrai, qui sait se faire instrument du sens du divin et de l'héroïque et qui entend y parvenir par la sollicitation constante de l'imagination et des pouvoirs d'association et de synthèse de l'ingegno. Refusant les présupposés métaphysiques de la science cartésienne, Vico redéfinit l'objet de la connaissance philosophique. Il exclut toute science véritable des phénomènes physiques et oppose à l'intelligence des causes la connaissance du "genre" ou genèse de l'agir humain dans l'histoire. Il entreprend ainsi de réinterpréter les origines et l'évolution des civilisations humaines à la lumière des lois dégagées par sa métaphysique. Par un art du discours qui se rattache à la fois à la rhétorique du baroque modéré italien et à celle que développe le Pseudo-Longin dans le Traité du Sublime, Vico entend faire de sa reconstruction de l'histoire de l'humanité une oratio sublimis, à la fois parcours d'élévation spirituelle et de révélation eschatologique. Thémis la Titanide, née de Ciel et de Terre, incarnait chez Hésiode la figure de la Justice qui réunissait les dieux sur l'Olympe et les hommes au cœur de la cité. En un temps de dispersion du sens, "Thémis" s'ouvre à la philosophie pour recueillir ses interrogations sur notre partage commun. Au carrefour de l'éthique, de la politique, de l'art et des sciences, cette collection présente des essais originaux qui explorent les voies obscures de notre avenir à la lumière de notre plus ancienne tradition. Repenser la philosophie à partir de ce commencement qui était, pour Hésiode, l'exigence éternelle de la justice, c'est découvrir, en un autre mode que l'éclaircie grecque, ce que donne à voir la naissance de Thémis.

Fiche Technique

Paru le : 03/02/2003

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Davide Luglio

Éditeur(s) : PUF

Collection(s) : Thémis. Philosophie

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-13-052465-6

EAN13 : 9782130524656

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : Non précisé.

Hauteur : 22 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 1,2 cm

Poids : 300 g