Chargement...
Chargement...

Les grenouilles

Auteur : Aristophane

Paru le : 10/07/2012
Éditeur(s) : Belles lettres
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Victor Coulon - Traducteur : Pierre Judet de La Combe - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Pierre Judet de La Combe

13,50 €
Expedié sous 10 à 15 jours (sous réserve de confirmation)
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Dionysos, parti chercher aux Enfers son auteur favori Euripide pour le ramener dans le monde des vivants, doit arbitrer la querelle entre l'art du poète et l'art d'Eschyle. Cette querelle permet à Aristophane d'opposer la société décadente et corrompue du premier à une Athènes glorieuse et vertueuse pour le second. Une oeuvre allégorique entre parodie et critique littéraire. Nouvelle traduction. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Les Grenouilles Que peut faire d'autre le dieu du théâtre, Dionysos, quand la mort d'Euripide l'a privé de tout plaisir, sinon se déguiser en Héraclès et aller chercher son auteur favori aux Enfers ? Commence une quête qui va confronter le dieu fantasque aux dures réalités du monde des ombres : des grenouilles qui le célèbrent dans un grotesque chant moderniste, un monstre puant, des coups. L'art ne sert alors à rien. Chez les morts, Dionysos doit arbitrer un conflit entre Eschyle et Euripide. Aristophane offre aux spectateurs un concours tragique qui n'a jamais eu lieu, puisque Euripide a commencé sa carrière juste après la mort d'Eschyle. Le combat analyse des poétiques opposées et montre leurs ridicules : l'art sublime d'Eschyle, qui produit de la réalité grandiose, mais abrutit les spectateurs ; ou au contraire l'art d'Euripide, qui prétend enseigner le langage et la dialectique aux Athéniens, mais qui, trop subtil, les rend inefficaces et fourbes. Dionysos choisit Eschyle : Athènes, tout près d'être défaite dans sa guerre avec Sparte (hiver 405), a besoin d'un auteur qui rappelle un âge ancien et meilleur. Le vieil Eschyle remonté sur terre servira à dénoncer le présent. C'est la comédie qui décide, souverainement, de ce que vaut la tragédie et des besoins politiques de la cité.

Contenus Mollat en relation

Dossiers

«La Budé » a 100 ans !

2014 célèbre les centenaires de Marguerite Duras, Romain Gary, Octavio Paz ou Julio Cortazar… mais saviez-vous que la Collection des Universités de France dite « Budé » est aussi née au tournant de la guerre de 1914-1918 ?

Dossiers

La littérature grecque

Quand on vous dit « littérature grecque », à quoi pensez-vous de prime abord ? Aux lettres classiques ? A l'Iliade et à l'Odyssée bien sûr, ainsi qu'à Platon et Aristophane, sans aucun doute… Mais réduire la littérature grecque à ces quelques grands noms de l'Antiquité qui font certes partie du patrimoine culturel mondial reviendrait à nier l'existence et le talent d'un bon nombre d'écrivains contemporains...

Fiche Technique

Paru le : 10/07/2012

Thématique : Textes de l'Antiquité

Auteur(s) : Auteur : Aristophane

Éditeur(s) : Belles lettres

Collection(s) : Classiques en poche, n° 107

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-251-35500-6

EAN13 : 9782251355009

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : Non précisé.

Hauteur : 18 cm / Largeur : 11 cm

Épaisseur : 2 cm

Poids : 265 g