Chargement...
Chargement...

L'obscène : la mort à l'oeuvre

Auteur : Corinne Maier

Paru le : 08/04/2004
Éditeur(s) : Encre marine
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

13,20 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Tente de trouver le véritable sens du terme obscène en s'appuyant sur la psychanalyse et sur des oeuvres jugées obscènes. Montre ainsi ce qui caractérise l'obscène, à savoir la mort et l'art, et qu'il ne saurait y avoir d'art sans ce point d'abject et de déréliction qui gît au coeur du beau. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

L'Obscène, qu'est-ce que c'est ? Une scène sexuelle pornographique, l'agonie d'un enfant, montrées à la télévision ou dans un magazine ? Est-ce tout simplement cela, l'obscène ? Le répugnant, l'exhibé, le choquant ? L'origine du mot est obscure, ses utilisations variables dans le temps, sa perception fluctuante selon la sensibilité de chacun. Autant dire que l'obscène se glisse dans la langue sans y avoir été invité, et sans que personne ne soit en mesure de l'épingler à une chose. C'est ce qui fait tout l'intérêt et le mystère de ce mot interlope qui se trouve - quel paradoxe - quasiment vierge ! Vierge ? Plus maintenant ! Ce livre mène l'enquête et traque l'obscène, en s'appuyant sur la psychanalyse (Freud et Lacan), mais aussi sur des penseurs tels que Bataille, Baudrillard, Derrida, Sartre... C'est par fulgurances que des pistes se précisent, entraînant le lecteur de la «viande» du peintre Francis Bacon aux provocations du cinéaste Pasolini, de la gorge d'une Irma soignée par Freud aux souliers laissés par Van Gogh, de La Raie peinte par Chardin aux dissections du père de Gustave Flaubert en passant par la charogne de Monsieur Valdemar, héros d'Edgar Poe... À travers ces vignettes et quelques autres, L'Obscène, la mort à l'oeuvre constitue une véritable traversée qui, de notre mot énigmatique, dévoile les véritables coordonnées : la mort et l'art. Et il montre qu'il ne saurait y avoir d'art sans ce point d'abject et de déréliction qui gît au coeur du beau et qui a pour nom : l'Obscène.

Fiche Technique

Paru le : 08/04/2004

Thématique : Textes de psychanalyse

Auteur(s) : Auteur : Corinne Maier

Éditeur(s) : Encre marine

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-909422-79-8

EAN13 : 9782909422794

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 85

Hauteur : 23 cm / Largeur : 17 cm

Épaisseur : 1 cm

Poids : 301 g