Chargement...
Chargement...

Si le Gulf Stream s'arrêtait ?

Auteur du texte : Jean-François Détrée

Auteur du texte : Thierry Huck

Auteur du texte : Nicolas Lemarchand

Paru le : 12/07/2010
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

12,17 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Présentation de l'océanographie du Gulf Stream, les courants marins, les mesures et controverses, les aventures marines dans la littérature, avec une question finale : que se passerait-il si le Gulf Stream s'arrêtait ? ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Suivons maintenant la branche latérale du courant que nous avons laissée se dirigeant vers la Manche. Celle-là s'en retourne au logis, si l'on veut bien me permettre l'expression. Elle décrit une courbe le long de notre presqu'île du Cotentin, réchauffant tout sur son passage. À Cherbourg, il se passe quelquefois des années entières sans un seul jour de gelée. Jean Macé, Une carte de France pour les enfants. Le Gulf Stream, 1869 Ce fleuve salé, ce fleuve chaud, ce fleuve vivifiant naît on ne sait où dans le golfe du Mexique. Il y tourbillonne d'abord. Puis, se ruant hors cette zone trop étroite, il double la Floride, comme nous allons faire nous-mêmes, et se précipite au travers des eaux plus froides de l'Atlantique nord. Son premier élan est quelque chose d'inouï, d'effarant, d'incroyable. Claude Farrère, L'Atlantique en rond, 1932 (...) un de ces courants, le Gulf Stream, est un fleuve d'eau tiède, il a trois cent lieues de large ; il part des côtes du Mexique et s'en vient, après un parcours de deux mille lieues, changer la température de l'Europe. Victor Hugo, extrait de Philosophie, 1860 On n'y a jamais froid ; c'est un climat méridional, sans doute à cause du « Gulf Stream » qui chauffe le rivage. Les grenadiers et les camélias poussent en pleine terre, comme aux îles Borromée, et on porte encore les vêtements d'été. Gustave Flaubert, extrait de sa Correspondance, 1875 Il y-a le Gulf Stream qui est si tiède et si bienfaisant. Guillaume Apollinaire, extrait du poème Il y-a, 1925 Le sel, cet élément si important dans la composition de l'eau de mer, jouerait-il aussi, comme le pense Maury, le principal rôle dans la coloration bleue de l'océan ? Le Gulf Stream des côtes américaines, que le savant géographe cite en exemple pour appuyer sa théorie, est bien à la fois d'une salinité plus forte et d'un bleu plus foncé que les eaux environnantes. (...) Même le courant le mieux connu des géographes et des marins, ce Gulf Stream ou « courant du golfe » que découvrirent Ponce de Leon et Antonio de Alaminos il y a plus de trois siècles et demi, et que Franklin étudia scientifiquement dès l'année 1775, reste encore inexploré dans une grande partie de son cours (...). Elisée Reclus, La Revue des Deux Mondes, 1867

Contenus Mollat en relation

Fiche Technique

Paru le : 12/07/2010

Thématique : Géosciences

Auteur(s) : Auteur du texte : Jean-François Détrée Auteur du texte : Thierry Huck Auteur du texte : Nicolas Lemarchand

Éditeur(s) : Point de vues Musée maritime de l'île Tatihou

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-915548-45-5

EAN13 : 9782915548457

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 79

Hauteur : 21 cm / Largeur : 24 cm

Épaisseur : 2,1 cm

Poids : 170 g