Chargement...
Chargement...

Mythe, conte et enfance : les écritures d'Orphée et de Cendrillon

Auteur : Nicole Belmont

Paru le : 09/09/2010
Éditeur(s) : L'Harmattan
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

32,50 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
pdf
24,38 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Au XIXe siècle, on considérait les contes comme des formes dégénérées des mythes. L'auteure compare la légende d'Orphée et Eurydice et le conte de Cendrillon et observe que la ligne de partage entre populaire et savant, que la dichotomie mythe/conte devait tracer, perd de son évidence. Le conteur n'est pas le dépositaire de la mémoire collective, il en est l'artisan, conclue-t-elle par ailleurs. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Mythe, conte et enfance Les écritures d'Orphée et de Cendrillon Ce livre témoigne d'une quête de plus de vingt ans à travers les contes de tradition orale. Il s'attaque à quelques idées reçues. Les folkloristes du XIXe siècle comprenaient les contes comme des formes dégénérées des mythes. Or, Nicole Belmont compare la légende d'Orphée et Eurydice à La Fille du diable, rapproche Cendrillon de Hestia et observe que la ligne de partage entre populaire et savant que la dichotomie mythe/conte devait tracer perd de son évidence. Autre idée reçue : celle qui réserve les contes aux enfants. En analysant la symbolique des contes merveilleux comme Freud interpréta les rêves, N. Belmont montre que « les enfants ne sont pas assez vieux pour les comprendre ». Comment expliquer sinon que les éditeurs publient des versions édulcorées des contes lorsqu'ils s'adressent aux enfants ? En interrogeant cette tension entre l'oral et l'écrit, qui font les deux régimes d'existence du conte, N. Belmont scrute l'entreprise pionnière des frères Grimm et observe que le mode de transmission change la nature du conte. Elle suggère alors de reporter notre attention de l'énoncé vers l'énonciation. Le conte est une activité du dire. Elle ouvre ainsi la voie à cette créativité de l'agir qui place au premier plan le pouvoir créateur du conteur. Raconter n'est pas un art de la réplique, c'est une invention située. Dès lors, un conteur n'est pas le dépositaire de la mémoire collective, il en est l'artisan.

Fiche Technique

Paru le : 09/09/2010

Thématique : Anthropologie

Auteur(s) : Auteur : Nicole Belmont

Éditeur(s) : L'Harmattan

Collection(s) : Anthropologie du monde occidental

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-296-12604-9

EAN13 : 9782296126046

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 344

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 515 g