Chargement...
Chargement...

Aztlan, terre volée, terre promise : les pérégrinations du peuple chicano

Auteur : Yves-Charles Grandjeat

Paru le : 01/01/1989
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Off-shore
Contributeur(s) : Non précisé.

20,10 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
pdf
11,99 €
Protection: Adobe DRM
Acheter en numérique

Résumé

Lieu originel mythique des Aztèques, Aztlan est devenu la nation utopique des Chicanos, ces Américains d'origine mexicaine. Y.-C. Grandjeat montre comment s'est constituée cette forme de nationalisme, de quels éléments plus ou moins hétéroclites elle est faite. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Dans le sillage des Noirs-Américains, les Mexicains-Américains, en 1965, se rebellent contre la société dominante ; ils revendiquent le droit à la différence culturelle et linguistique, et dressent contre le capitalisme américain un réquisitoire sans appel. C'est la naissance du Chicano - terme aux connotations multiples, où s'exprime une volonté de revalorisation culturelle, de conscience historique, de militantisme politique et de solidarité collective. L'effort d'auto-définition se joue sur le mode nationaliste ; le mouvement chicano doit rallier au sein d'une idéologie unitaire les tendances hétéroclites qui le composent. Comme en son temps le peuple américain, mais contre lui, le peuple chicano se constitue au fil des mots : < >. On charge l'historien de produire la genèse du peuple. Mais le récit historique est celui d'une défaite, d'une dépossession, puis d'une longue séquence de déchirures d'où on ne tire, en fait de peuple, que les lambeaux laissés par la lutte des classes. Alors l'artiste s'engage à produire le peuple rassemblé au sein d'une symbolique néo-indigéniste dont le coeur est Aztlan, lieu mythique d'origine des Aztèques, devenu nation utopique des Chicanos. Mais cette intégration n'est possible qu'au prix d'ambiguïtés qui la menacent. Cet essai voudrait, autour de quelques jalons textuels, décrire comment la volonté nationaliste des Chicanos anime ce passage de l'histoire au rêve, et de l'idéologie politique à une esthétique du paradoxe, de la différence et de l'indéterminé où les Chicanos découvrent que la seule patrie possible, c'est l'exil.

Fiche Technique

Paru le : 01/01/1989

Thématique : Anthropologie

Auteur(s) : Auteur : Yves-Charles Grandjeat

Éditeur(s) : Presses de l'Ecole normale supérieure

Collection(s) : Off-shore

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7288-0147-9

EAN13 : 9782728801473

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 185

Hauteur : 21 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 1,1 cm

Poids : 254 g