Chargement...
Chargement...

Angola, Portugal : des identités coloniales équivoques : historicité des représentations de soi et d'autrui

Auteur : Arlindo Barbeitos

Paru le : 20/04/2009
Éditeur(s) : L'Harmattan
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Etudes africaines
Contributeur(s) : Non précisé.

39,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
pdf
29,25 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

"Le nationalisme moderne, en tant que représentation que les Angolais se font d'eux-mêmes et de leurs colonisateurs, constitue une des raisons les plus fortes de leurs désaccords sanglants", fait d'emblée remarquer l'auteur de cette ample recherche portant sur l'évolution des représentations, visions du monde et systèmes de valeurs dans l'ancienne colonie portugaise. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Angola/Portugal : des identités coloniales équivoques Historicité des représentations de soi et d'autrui Angola et Portugal : les rapports entre les deux peuples sont forgés par l'Esclavage, la Colonisation, la guerre d'Indépendance mais aussi la guerre civile angolaise qui en a découlé, ainsi que par les idéologies d'accompagnement. En dépit des asymétries caractéristiques de ce processus multi-séculaire, au final, ces rapports s'apparentent au système des vases communicants où, dans ce cas précis, dominateurs et dominés s'influencent réciproquement et en tous domaines depuis leur premier contact attesté au XVIe siècle. « La relation avec autrui est inscrite virtuellement dans la relation avec soi-même » écrit le sociologue Edgar Morin. L'auteur utilise une vue perspective de longue durée, recourt aux concepts modernes de « race », « ethnie », « nation » qui ont établi les images de soi et de l'autre, en ciblant les élites socio-politiques portugaises et africaines dans les différentes phases de leur évolution. Privilégiant les figures de l'imaginaire colonial, il décortique les écrits historiques des Cadornega, Oliveira Martins, Heli Chatelain, analyse la « découverte » des « races », la violence coloniale, l'assimilation équivoque, etc. ayant débouché sur les affrontements sanglants que l'on sait.

Fiche Technique

Paru le : 20/04/2009

Thématique : Anthropologie

Auteur(s) : Auteur : Arlindo Barbeitos

Éditeur(s) : L'Harmattan

Collection(s) : Etudes africaines

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-296-05318-1

EAN13 : 9782296053182

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 441

Hauteur : 22 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 585 g