Chargement...
Chargement...

De la race à l'évolution : Paul Broca et l'anthropologie française (1850-1900)

Auteur : Claude Blanckaert

Paru le : 14/12/2009
Éditeur(s) : L'Harmattan
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

49,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

En 1858, le médecin P. Broca fonde la Société d'anthropologie de Paris pour promouvoir l'étude des races humaines, étude qui bravait les interdits des autorités religieuses et morales traditionnelles. Ce premier demi-siècle de l'anthropologie physique fut marqué par des débats et des controverses ici analysés dans la perspective de l'évolution ultérieure des sciences humaines. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

De la race à l'évolution Paul Broca et l'anthropologie française (1850-1900) La Société d'anthropologie de Paris a été fondée à la fin de l'année 1858 par le médecin Paul Broca pour promouvoir, selon ses statuts, « l'étude scientifique des races humaines ». Elle connut un succès rapide et durable. La préhistoire naissante et les audacieuses hypothèses de l'Origine des espèces de Charles Darwin s'associaient dans l'esprit savant à la lourde discipline de l'anthropométrie. Le temps de la terre et le temps des hommes se voyaient réconciliés, avec cette conséquence inattendue, vite enregistrée, que l'homme n'est ni de « création » récente ni isolé dans la chaîne des êtres vivants. Dès les années 1860, les anthropologues discutaient des crânes et du peuplement européen, de l'homme des cavernes et du gorille, de Boucher de Perthes et des progrès de la civilisation. Et l'on doutait peu qu'enfin l'homme se connût lui-même dans sa « nature », ses origines et la disparité tant physique qu'intellectuelle de ses « races ». Par ses enjeux de connaissance, l'anthropologie semblait braver les interdits des autorités religieuses et morales traditionnelles. Cette science d'ouverture s'offrit alors d'elle-même au jeu des querelles méthodologiques, doctrinales et philosophiques. Paul Broca rallia à son programme nombre de savants libres penseurs ou positivistes mais également gobiniens, phrénologues et spiritualistes qui tous communiaient dans un même questionnement en divergeant radicalement sur les points en litige. Le premier demi- siècle de la Société d'anthropologie fut celui des affrontements, des préjugés et du choc des traditions culturelles. Ces épisodes de controverse, récurrents ou ponctuels, scandent la vie mouvementée de l'anthropologie française des années 1850-1900. Ils sont ici analysés dans leur complexité et leur devenir, tels qu'ils ont configuré les imaginaires de l'humain, de la statique à la dynamique, de la race à l'évolution des sociétés.

Fiche Technique

Paru le : 14/12/2009

Thématique : Anthropologie

Auteur(s) : Auteur : Claude Blanckaert

Éditeur(s) : L'Harmattan

Collection(s) : Histoire des sciences humaines

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-296-10511-4

EAN13 : 9782296105119

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 616

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 4,5 cm

Poids : 854 g