Chargement...
Chargement...

Les saints bretons : entre légendes et histoire : la glaive à deux tranchants

Auteur : Bernard Merdrignac

Paru le : 07/02/2008
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Histoire
Contributeur(s) : Non précisé.

19,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
0,00 €
Protection:
Acheter en numérique

Résumé

A partir d'une douzaine d'études de cas, cette étude illustre l'apport des textes hagiographiques à l'histoire sociale et culturelle. Plusieurs angles d'approche sont successivement proposés : le rapport entre le saint et la faune sauvage, notamment le loup, le mythe des géants, cette humanité disparue, la place de la femme dans la société bretonne, et les questions de propriété foncière. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Quel rapport y a-t-il entre le légendaire des saints bretons qui donne son titre à l'ouvrage et l'enluminure empruntée au Beatus (1086) conservé à la cathédrale de Burgo de Osma (Soria) qui en illustre la couverture ? Aucun, à première vue. Toutefois, ce rapprochement n'est pas aussi artificiel qu'on pourrait le penser. On insiste souvent sur les particularismes des Vies de saints bretons. Elles appartiennent pourtant à un genre littéraire qui fleurit alors dans toute la chrétienté médiévale. Ces textes entendent actualiser l'Écriture sainte au même titre que le programme iconographique de l'abbé Beatus de Liébana (fin du VIIIe siècle) vient illustrer l'Apocalypse. L'«épée effilée» placée par saint Jean dans la bouche du «Verbe de Dieu» doit «frapper les nations» avant le premier combat contre la Bête qui inaugurera le règne de mille années auquel auront part les saints (Ap., 19, 15). Cet arrière-plan millénariste que fait ressortir l'enluminure espagnole se décèle aussi derrière la présentation par les hagiographes de l'«Âge des saints» comme le fondement d'une chrétienté bretonne «incréée» (J.-C. Cassard). D'après saint Paul, ce «glaive à deux tranchants» est la parole de Dieu qui «pénètre jusqu'au point de division de l'âme et de l'esprit, des articulations et des moelles» (He., 4, 12). En dépassant l'opposition obsolète entre culture «folklorique» et culture «savante», les études de cas (inédites ou actualisées) présentées par Bernard Merdrignac révèlent la complexité des interactions à l'oeuvre dans une littérature relevant d'un «outillage culturel à double tranchant» (J. Le Goff) et donc susceptible de plusieurs niveaux de lecture. Les relations entre l'homme et l'animal (le loup, en particulier), les positions des lettrés à l'égard des géants originels, la place des rapports de «genre» dans cette littérature cléricale, les interférences entre représentations socio-économiques et conceptions idéologiques sont autant de thèmes qui font ressortir l'apport des sources hagiographiques bretonnes à l'histoire religieuse et culturelle du Moyen Âge.

Fiche Technique

Paru le : 07/02/2008

Thématique : Anthropologie

Auteur(s) : Auteur : Bernard Merdrignac

Éditeur(s) : Presses universitaires de Rennes

Collection(s) : Histoire

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7535-0542-X

EAN13 : 9782753505421

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 232

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 1,5 cm

Poids : 404 g