Chargement...
Chargement...

Naissance et paradoxes du discours anthropologique africain

Auteur : Samuel Same Kolle

Paru le : 15/05/2007
Éditeur(s) : L'Harmattan
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

22,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
16,50 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Le désir de définition d'une identité et d'une mémoire nègres dans des domaines comme l'anthropologie, l'histoire, la philosophie, la sociologie et la littérature africaines s'est inscrit dans un cadre discursif occidental qui assure l'assujettissement de l'individu africain moderne. Le paradoxe de cette pratique d'invention de soi réside dans l'illusion d'une libération de soi. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Naissance et paradoxes du discours anthropologique africain La formation de l'individu africain moderne est le résultat d'une construction progressive qui commence dans les années vingt du XXème siècle. Des Négro-africains s'engagent dans des pratiques discursives de revendication et de contestation, de recherche, d'affirmation ou de définition d'une identité et d'une mémoire nègres spécifiques, qu'ils consignent dans des revues politico-syndicales et culturelles et dans les premiers romans négro-africains ; ce discours se diversifie ensuite et se spécialise en roman, puis en sciences humaines africaines. La notion actuelle d'Africain se construit donc et se recherche dans cette épistémè historiquement datée, constituée par ces pratiques discursives. La naissance de l'homme africain est ainsi relativement récente, tout comme l'est l'homme moderne en général, selon la perspective foucaldienne, qui en situe les origines au XIXème siècle, avec les débuts des sciences humaines où l'homme, dans ses divers aspects, devient objet de connaissance. Activité psychologiquement structurante, la pratique de ce discours est une entreprise d'objectivation, qui transforme les êtres humains en sujets, et de subjectivation, où ces mêmes sujets deviennent l'objet de leur propre invention. Au centre de cette recherche se trouve l'hypothèse que le désir de définition d'une identité et d'une mémoire nègres dans des disciplines qui ont noms anthropologie, histoire, philosophie, sociologie, littérature dites africaines, s'est inscrit dans un cadre discursif occidental qui l'honore, mais le désarme, et assure l'assujettissement de l'individu africain moderne. Le paradoxe de cette pratique discursive d'invention de soi c'est l'illusion d'une libération de soi.

Fiche Technique

Paru le : 15/05/2007

Thématique : Anthropologie

Auteur(s) : Auteur : Samuel Same Kolle

Éditeur(s) : L'Harmattan

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-296-03191-9

EAN13 : 9782296031913

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 256

Hauteur : 22 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 280 g