Chargement...
Chargement...

L'impossible métier de pédagogue : praxis ou poièsis : éthique ou morale

Auteur : Francis (enseignant) Imbert

Paru le : 21/01/2000
Éditeur(s) : ESF éditeur
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Pédagogies. Recherche
Contributeur(s) : Non précisé.

22,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Un véritable traité de pédagogie réhabilitant le pédagogue, pour autant qu'il soit conscient du statut de ses actes et entende l'interrogation éthique fondatrice qui est au coeur de son métier. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Le pédagogue, en France, n'a pas toujours bonne presse : on voit souvent en lui un manipulateur habile, héritier des sophistes, capable de s'emparer de l'esprit d'autrui par de subtiles techniques... quand le vrai "professeur", à l'opposé, s'adresserait à la raison et interpellerait la liberté. Francis Imbert, connu pour ses nombreux travaux dans le domaine de "pédagogie institutionnelle", prend ici le contre-pied de ces représentations de la pédagogie. Il aborde d'emblée le métier de pédagogue comme "impossible", en écho à la boutade de Freud sur les trois professions impossibles : éduquer, soigner, gouverner. Il ne saurait être question, explique-t-il, que le pédagogue prétende "fabriquer" ou "produire" quoi que ce soit ou quiconque. Il ne peut espérer le plein succès de ses calculs ni la maîtrise des situations dans lesquelles il est impliqué. Il s'agit, pour lui, de reconnaître que c'est en termes de praxis et non de poièsis qu'il faut poser la question de son "intervention" ; qu'aucun "moule" ne préexiste au projet d'éduquer ; qu'aucun "résultat" ne peut être attendu avec certitude qui achèverait définitivement l'action... Ce n'est pas, pour autant, qu'il est condamné à l'inaction ou à l'improvisation permanente. Il doit, en revanche, assumer et penser son activité, en dehors de toute relation instrumentale, dans le cadre d'une interaction généralisée : "Le sujet lui-même de la praxis, note Cornélius Castoriadis, est constamment transformé à partir de cette expérience où il est engagé, qu'il fait mais qui le fait aussi : les pédagogues sont éduqués, le poème fait son poète." Dans ses précédents ouvrages, Francis Imbert nous a livré, à travers de nombreuses monographies, des expériences éducatives exemplaires. Explorant des situations réputées "difficiles", décrivant ces "enfants-bolides" qui placent l'éducateur devant le sentiment de son impuissance, il nous a déjà proposé des dispositifs pédagogiques capables de répondre aux défis d'un métier "impossible". Il propose aujourd'hui, avec ce nouvel ouvrage, un véritable" traité de pédagogie", réhabilitant magistralement le pédagogue, pour autant qu'il soit conscient du statut de ses actes et entende l'interrogation éthique fondatrice qui est au cœur de son métier. Son livre, abondamment illustré de situations vécues et adossé à une exploration théorique systématique, constitue ainsi une œuvre décisive, indispensable à quiconque veut aujourd'hui comprendre ce qu'est éduquer. Associant théorie de la pratique et pratique de la théorie, il constitue une clé essentielle pour toute personne qui veut dépasser les approches polémiques et stériles qui sévissent aujourd'hui.

Fiche Technique

Paru le : 21/01/2000

Thématique : Textes de pédagogues

Auteur(s) : Auteur : Francis (enseignant) Imbert

Éditeur(s) : ESF éditeur

Collection(s) : Pédagogies. Recherche

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7101-1403-8

EAN13 : 9782710114031

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 172

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 1,3 cm

Poids : 336 g