Chargement...
Chargement...

L'école en Afrique du Sud : entre fantômes de l'apartheid et contraintes du marché

Auteur : Claude Carpentier

Paru le : 11/05/2005
Éditeur(s) : Karthala
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Hommes et sociétés
Contributeur(s) : Non précisé.

30,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Dix ans après les premières élections au suffrage universel en Afrique du Sud, cet ouvrage dresse un bilan de la situation de l'école. Si le redressement des inégalités scolaires est l'une des priorités, on assisterait, selon l'expression de l'auteur, à une sorte d'apartheid social : les anciennes écoles noires accueillent une population caractérisée par une situation de pauvreté persistante. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Dix ans après les premières élections au suffrage universel en Afrique du Sud (1994) survenant après une période d'apartheid de près d'un demi-siècle, quel bilan pour l'école dans ce pays aujourd'hui? Dans quelle mesure peut-on parler de rupture avec le passé? Sous l'apartheid, Blancs, Métis, Asiatiques et Noirs font l'objet de processus de scolarisation séparés relevant d'un grand nombre de ministères en principe indépendants mais en réalité très étroitement tributaires de la politique de discrimination instaurée par le Parti National après les élections de 1948. Cette diversité s'inscrit donc dans un cadre de très grande inégalité dans la répartition des ressources et dans l'accès à l'éducation tant sur le plan racial que géographique. Durant cette période, la situation n'est pourtant pas figée. Dans un contexte de luttes sociales intenses, la politique de ségrégation n'empêche pas un relatif développement de la scolarisation des groupes sociaux les plus dominés. Le changement politique de 1994 constitue l'aboutissement d'un processus de dislocation progressif de l'appareil répressif. Ce changement, mené principalement sous la houlette de l'ANC, se fixe pour objectif le redressement des inégalités, notamment scolaires, héritées du passé. Dans le même temps, l'accès à la démocratie place la nouvelle Afrique du Sud dans un environnement international de contraintes budgétaires qui limitent la portée effective des réformes projetées. Dans le domaine scolaire, comme en d'autres, c'est donc à un véritable défi qu'est confronté ce pays depuis 1994. La ségrégation raciale dans les écoles a été officiellement abrogée, une bourgeoisie noire s'est développée, fréquentant aujourd'hui les meilleures écoles anciennement «blanches» dans le cadre d'une nation «arc-en-ciel». Les anciennes écoles noires continuent, pour l'essentiel, à accueillir le même public, distingué non plus par la couleur de peau mais par une pauvreté persistante. La ségrégation raciale officielle, intolérable dans une démocratie moderne, a laissé place à une sorte d'«apartheid social» dont s'accommodent assez bien le néolibéralisme dominant et l'idéologie qui le nourrit.

Fiche Technique

Paru le : 11/05/2005

Thématique : Histoire de l'école

Auteur(s) : Auteur : Claude Carpentier

Éditeur(s) : Karthala

Collection(s) : Hommes et sociétés

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84586-613-5

EAN13 : 9782845866133

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 411

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 16 cm

Poids : 550 g