Chargement...
Chargement...

Femmes de progrès : Françaises et Allemandes engagées dans leur siècle, 1848-1870

Auteur : Alice Primi

Paru le : 07/05/2010
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Archives du féminisme
Contributeur(s) : Préfacier : Michèle Riot-Sarcey

20,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Entre 1848 et 1870, des femmes interviennent publiquement dans les débats sociaux. Elles veulent affirmer leur autonomie mais sont en contradiction avec l'identité féminine indispensable à leur reconnaissance. Les rapports de pouvoir mis en évidence révèlent les limites des projets de refondation sociale élaborées avec le souci de ne pas affaiblir un ordre social fondé sur la famille patriarcale. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Femmes de progrès Françaises et Allemandes engagées dans leur siècle 1848-1870 Le Printemps des Peuples de 1848 ouvre une ère de profondes transformations pour les sociétés française et allemande, malgré la rapide défaite des mouvements révolutionnaires. L'intervention publique des femmes, témoignage des espoirs portés par les idéaux démocratiques, se poursuit ainsi au-delà du retour à l'ordre moral. Bien qu'elles aient été exclues de la citoyenneté en 1848, des femmes s'engagent dans leur siècle en s'emparant d'une parole publique en principe réservée aux hommes : auteures de romans à thèse ou d'essais, journalistes anonymes ou reconnues, conférencières à succès ou oratrices huées, pétitionnaires obscures ou célèbres, Françaises et Allemandes n'ont de cesse de revendiquer leur participation au Progrès, voire de proclamer leur vocation à éclairer la voie du Progrès. Si elles se joignent ainsi à l'une des préoccupations majeures des contemporains, leur statut de femme rend leurs voix marginales, incongrues, inaudibles : en s'affirmant comme des individues agissantes, elles contreviennent à « leur » identité de genre, qui les place hors de l'Histoire au nom de « l'éternel féminin ». Le choix d'une approche à la fois genrée et comparative permet à l'auteure d'historiciser les enjeux de la période en interrogeant les représentations construites et transmises par les contemporains, en mettant au jour les pratiques d'assujettissement autant que de résistance. Partant des écrits des Françaises et des Allemandes politiquement engagées, ce livre montre combien ils éclairent la portée et la nature des projets démocratiques, socialistes et nationaux élaborés entre 1848 et 1870, de part et d'autre du Rhin. À l'encontre de l'habituelle vision des décennies 1850 et 1860, présentées comme un temps de repli et de silence pour les femmes, il met en lumière la continuité des luttes et l'apparition de nouvelles formes de contestation. Retraçant et croisant les parcours de deux générations de femmes, il permet de comprendre les évolutions des sociétés allemande et française à travers leur mémoire des « utopies » passées, leur rapport au religieux, leurs débats sur « la question des femmes ». Ainsi menée, l'étude de ces femmes engagées démontre la réelle modernité de celles qui, à rebours de l'idée de Progrès qui triomphe, imaginent un avenir conciliant l'égalité et la liberté de tous et de chacune.

Fiche Technique

Paru le : 07/05/2010

Thématique : Sociologie des femmes

Auteur(s) : Auteur : Alice Primi

Éditeur(s) : Presses universitaires de Rennes

Collection(s) : Archives du féminisme

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7535-1044-X

EAN13 : 9782753510449

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 317

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 2 cm

Poids : 543 g