Chargement...
Chargement...

Genre, postcolonialisme et diversité des mouvements de femme

Paru le : 15/07/2010
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Directeur de publication : Christine Verschuur

43,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
pdf
32,25 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Les contributions abordent les mouvements de femmes depuis la fin du XIXe siècle, autour d'enjeux tels le droit de vote, droit à l'éducation, luttes anticoloniales, discriminations racistes, etc. Elles soulignent l'intersectionnalité entre le genre, la race et la classe. Des exemples de mouvements de femmes sont donnés en Amérique (Nord et Sud), en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Le présent ouvrage s'attache à souligner la diversité et la richesse des mouvements de femmes de par le monde, qui se sont organisés autour d'enjeux variés, que ce soit autour du droit de vote des femmes, du droit des filles à l'éducation, des luttes anticoloniales, des discriminations racistes envers des femmes, ou divers autres droits. Il explore aussi les débats sur l'articulation des différentes appartenances de classe, race, caste, genre et la façon dont ces catégories se croisent, se renforcent. Ce débat est déjà ancien, puisqu'il a été abordé dès le XIXe siècle, par exemple avec les textes de Flora Tristan, en Chine dans les années 1920, ou dans les années 1960 aux États-Unis avec les femmes du mouvement Black Feminism. À partir des années 1980, se développe une démarche critique de l'hégémonie d'une certaine pensée féministe, blanche, occidentale, qui n'avait pas suffisamment reconnu les tensions dans les débats et luttes féministes, pourtant âpres, autour des questions de classe, de race ou de nation. Cette démarche de décolonisation du féminisme est inspirée par des militantes et théoriciennes issues de la migration, des minorités, et surtout par des militantes et théoriciennes dans les pays du Sud. La réflexion sur l'intersectionnalité des catégories de genre, classe, race, caste, a permis de construire de nouveaux champs théoriques, qui ont souvent précédé l'institutionnalisation du champ d'études postcoloniales Cet ouvrage permet aussi que s'expriment et soient rapportés les expériences concrètes des femmes et des mouvements de femmes, dans toute leur diversité, et les savoirs qui sont élaborés par et avec elles. Ce travail correspond à une reconnaissance, non seulement des capacités d'agir mais aussi des capacités de penser, de manière critique, des femmes de différentes appartenances et de divers horizons culturels, et auxquelles les théories féministes sont redevables.

Fiche Technique

Paru le : 15/07/2010

Thématique : Sociologie des femmes

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : L'Harmattan Institut universitaire de hautes études internationales et du développement

Collection(s) : Cahiers Genre et développement, n° 7

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-296-09731-6

EAN13 : 9782296097315

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 500

Hauteur : 24 cm / Largeur : 17 cm

Épaisseur : 3 cm

Poids : 884 g