Chargement...
Chargement...

Genre, pouvoir et justice sociale

Paru le : 05/02/2004
Éditeur(s) : L'Harmattan
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Directeur de publication : Christine Verschuur - Directeur de publication : Fenneke Reysoo

25,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
pdf
18,75 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Applique le concept de genre à l'analyse des processus économiques, ce qui permet de comprendre l'articulation et la perpétuation des inégalités sociales. Les mouvements féministes du Sud revendiquent et encouragent la voie de l'"empowerment" des femmes qui est un développement des capacités de négociation pour un partage équitable et une exercice du pouvoir différent. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

iuéd-efi Genève Avec la mondialisation néolibérale, on observe le renforcement du pouvoir monopolistique des grandes entreprises multinationales et la levée des barrières commerciales entre les pays, l'affaiblissement des prérogatives des Etats et la privatisation des biens publics, la montée en puissance d'organismes supranationaux de contrôle, sinon de direction de la gestion des affaires nationales. Cela s'accompagne d'une inégalité croissante dans la participation aux choix, l'influence sur les décisions et le contrôle de leur application. Les inégalités de pouvoir entre hommes et femmes, aux niveaux domestique, local ou national, sont elles aussi puissantes. Cette situation génère de forts sentiments d'injustice, mais aussi des réactions de révolte ou des initiatives de changement. De nombreuses organisations féministes du Sud revendiquent et encouragent la voie de l'empowerment des femmes. Cette approche peut être définie comme le développement des capacités de négociation pour un partage équitable et un exercice différent du pouvoir. Les mouvements et organisations féministes cherchent à promouvoir, non seulement le partage du pouvoir, mais des changements allant dans le sens de leur vision d'une société, avec une plus grande justice sociale et des rapports plus équitables entre hommes et femmes. Cette approche s'inscrit dans une remise en question des paradigmes actuels de développement. Nourrie de l'expérience des mouvements de base et de la réflexion des chercheurs et activistes, elle peut se réclamer de cet ancrage pour avancer avec une certaine légitimité dans les propositions alternatives sur le développement. Une telle manière de voir les pratiques de construction et de négociation du pouvoir, allant dans le sens d'une autre vision du monde, montre le renouvellement de la réflexion sur le développement ouvert par la perspective genre et son importance pour un développement plus juste et équitable. Les Cahiers Genre et Développement sont un recueil de documents de référence et d'articles originaux sur la notion de genre et l'analyse des problèmes de développement qu'elle permet. Ils ne constituent pas un « manuel » mais proposent de manière accessible, en langue française, un choix de documents sur la thématique « genre et développement ». Sans en être les actes (publiés par ailleurs), ils sont réalisés en lien avec les colloques annuels sur le genre de l'Institut universitaire d'études du développement à Genève. Direction scientifique : Christine Verschuur et Fenneke Reysoo. Ch. Verschuur et F. Reysoo sont anthropologues, chargées de cours sur les questions de genre à l'Intitut universitaire d'études du développement (iuéd) à Genève. Ch. Verschuur est membre de EFI (Espace Femmes International) et responsable des Cahiers genre et développement depuis leur lancement en 1998. F. Reysoo est également chercheuse à l'Université de Nimègue (Pays-Bas) et responsable du colloque genre à l'iuéd.

Fiche Technique

Paru le : 05/02/2004

Thématique : Sociologie des femmes

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : L'Harmattan

Collection(s) : Cahiers Genre et développement, n° 4

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7475-5727-8

EAN13 : 9782747557276

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 283

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 525 g