Chargement...
Chargement...

Mouvements de quartier et environnements urbains : la prise de pouvoir des femmes dans les pays du Sud et de l'Est

Paru le : 25/11/2005
Éditeur(s) : Karthala ENDA
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Tropiques
Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : François Hainard - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Christine Verschuur

26,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Fait le bilan d'une recherche internationale conduite durant sept années dans sept pays différents : Argentine, Brésil, Cuba, Burkina Faso, Sénégal, Bulgarie et Roumanie. Rend compte des stratégies imaginées par des populations locales, tout particulièrement celles initiées par les femmes, dans leurs quartiers, pour tenter de pallier les problèmes d'environnement urbain vécus au quotidien. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Cet ouvrage fait le bilan d'une recherche internationale conduite durant sept années dans sept pays différents : Argentine, Brésil, Cuba, Burkina Faso, Sénégal, Bulgarie, Roumanie. Il a pour but de rendre compte des stratégies imaginées par des populations locales, tout particulièrement celles initiées par les femmes dans leurs quartiers, pour tenter de pallier les problèmes d'environnements urbains vécus au quotidien. La durée de cette recherche, plutôt inhabituelle en sciences sociales, est l'occasion de dresser un bilan sur les éléments qui l'ont caractérisée. Méthodologiquement tout d'abord avec des questionnements sur la problématique à l'origine du travail, sur la complexité d'une activité de recherche en réseau, sur la démarche qualitative faisant appel à la recherche-action, sur le recours à une analyse de genre et à son rôle dans la prise de conscience des problèmes, ou encore sur l'urgente nécessité pour les sciences sociales de travailler sur les défis de l'environnement. Bilan des acquis ensuite, en s'interrogeant sur ce que nous avons appris sur les terrains pour mieux comprendre et gérer les transformations sociales. Nous mentionnons le renforcement des collaborations avec les autorités politiques de différents niveaux et jusqu'à celui de l'État, les traits culturels propres aux stratégies des mouvements de quartiers, la dimension initiatrice des identités (y compris masculines) dans l'élaboration de projets, le rôle incontournable de l'éducation populaire, l'application des règles de droit ou encore la nécessité de convaincre et de faire que les hommes puissent collaborer avec les femmes dans leurs entreprises, y compris celles liées au renforcement de leurs capacités et à la valorisation de leurs rôles et statuts. Cet ouvrage rassemble les contributions des différentes équipes partenaires et a été élaboré sous la direction de François Hainard et de Christine Verschuur, initiateurs et coordinateurs de la recherche. Les travaux se sont inscrits dans le cadre du projet MOST (Gestion des transformations sociales) de l'UNESCO. Il est destiné à un public large et varié : étudiants, enseignants et chercheurs en sciences sociales et humaines, décideurs politiques, administrations, ONG, associations locales, ainsi qu'à toute personne intéressée par les problèmes de la ville, du développement, des relations Nord-Sud et à une réflexion qui prend en compte la dimension genre

Fiche Technique

Paru le : 25/11/2005

Thématique : Sociologie des femmes

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Karthala ENDA

Collection(s) : Tropiques

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84586-723-9

EAN13 : 9782845867239

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 370

Hauteur : 22 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 13,5 cm

Poids : 470 g