Chargement...
Chargement...

Besançon ouvrier : aux origines du mouvement syndical, 1862-1914

Auteur : Jean Charles

Paru le : 18/01/2011
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Préfacier : Antoine Prost

17,00 €
Expedié sous 10 à 15 jours (sous réserve de confirmation)
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Besançon est alors une cité mariant petites entreprises et fortes concentrations industrielles. Il s'y développe d'abord un syndicalisme révolutionnaire qui sera rapidement submergé par un réformisme étale renvoyant, par-delà les traditions suisses, à un environnement socialiste modeste. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Besançon avant 1914 ? Une ville toute occupée d'horlogerie, marquée par l'éclatement en petits ateliers propre aux habitudes de l'establissage : telle est l'image convenue. Il faut y regarder de plus près. À partir de 1890, croissent en effet de grands établissements, en horlogerie mais aussi dans d'autres branches - bonneterie, papeterie, automobile, soierie artificielle -. Besançon ouvrier, loin d'être seulement un agglomérat d'unités productives éparpillées, est devenue une cité mariant petites entreprises et fortes concentrations industrielles. Un syndicalisme original s'y développe, capable d'être l'étai, au tournant du siècle, d'une vigoureuse université populaire. La Suisse lui fournit nombre de ses pratiques et de ses militants - ainsi l'horloger monteur de boîtes Adrien Graizely - ; certains de ses traits évoquent également le mouvement ouvrier britannique. D'où ce paradoxe : alors que, nationalement, le syndicalisme révolutionnaire domine les années de la Belle Époque, il ne s'impose à Besançon que durant trois ans - mais quelles années ! -, rapidement submergé par un réformisme étale qui, par delà les traditions suisses, renvoie à un environnement socialiste modeste et divisé, éclipsé, voire phagocyté par un radicalisme aux fortes connotations anticléricales. «Cette histoire de la fédération ouvrière bisontine est nourrie par une connaissance approfondie de l'histoire longue de tout le mouvement ouvrier. C'est ce qui lui donne à la fois le "piqué" et la "profondeur de champ" qui font les meilleures images» (Antoine Prost, extrait de la préface).

Fiche Technique

Paru le : 18/01/2011

Thématique : Sociologie et psychologie du travail

Auteur(s) : Auteur : Jean Charles

Éditeur(s) : Presses universitaires de Franche-Comté

Collection(s) : Annales littéraires de l'Université de Franche-Comté, n° 874. Historiques, n° 33

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84867-297-8

EAN13 : 9782848672977

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 406

Hauteur : 21 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 520 g