Chargement...
Chargement...

Le cours d'action : méthode réfléchie

Auteur : Jacques Theureau

Paru le : 10/02/2009
Éditeur(s) : Octares
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

32,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Dans la foulée des ouvrages précédents sur la "Méthode élémentaire" et la "Méthode développée", l'auteur revient sur les fondements philosophiques du programme de recherche Cours d'action. Ceux-ci fournissent des éléments pour une histoire de la question de l'activité humaine et de sa relation avec la connaissance à travers le stoïcisme, l'idéalisme, le pragmatisme et la phénoménologie. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Cet ouvrage effectue un retour sur les fondements philosophiques du programme de recherche `cours d'action' dans la foulée des ouvrages précédents et, plus particulièrement, Le cours d'action : Méthode élémentaire et Le cours d'action : Méthode développée, parus dans la même collection. Il vise deux objectifs de conceptualisation et de transmission articulés : (1) préciser les fondements d'une phénoménologie de l'activité humaine et, dans sa foulée, d'une psychologie phénoménologique et d'une science empiriques de cette dernière, telles qu'elles sont conçues dans ce programme de recherche (Première partie, chapitres 1 à 3) ; (2) formuler des propositions pour une épistémologie générale, valant à la fois pour la recherche empirique, pour la recherche technologique, pour la recherche mathématique et pour la recherche philosophique, qui soient cohérentes avec le paradigme cognitif de l'enaction proposé par H. Maturana et F. Varela, tel qu'il a été enrichi en matière de symbolique, de technique et de culture dans ce programme de recherche (Seconde partie, chapitres 4 et 5). Ces propositions pour une épistémologie générale restent pour l'essentiel à mettre à l'épreuve des recherches effectivement menées dans les divers domaines de la connaissance, à l'égard desquels elles jouent le rôle d'une grille de questionnement épistémologique. Elles ont le mérite le plus immédiat : (1) de rapporter de façon systématique l'épistémologie particulière qui préside au programme de recherche `cours d'action', et plus généralement les épistémologies qui président aux sciences humaines et sociales, à l'épistémologie dans toute sa généralité, moyennant une refonte partielle de cette dernière, donc aussi de relier de façon nouvelle les sciences physiques, biologiques, humaines et sociales et l'ingénierie des situations de travail et, plus généralement, d'activité humaine, sans pour cela revenir à la cohérence réductrice entre les différentes variantes du taylorisme, la physiologie humaine et la psychologie comportementaliste ; (2) de préciser les limites du développement et de la mise en oeuvre de cette épistémologie particulière ainsi reconsidérée dans les recherches qui ont été menées dans le passé de ce programme de recherche, donc aussi d'ouvrir sur leur dépassement ; (3) de renouveler la notion de recherche technologique, en particulier en relation avec les sciences humaines et sociales et la philosophie. Ces deux objectifs articulés de conceptualisation et de transmission sont obtenus grâce à des sélections, corrections, mises en relation et développements de sources d'inspiration philosophiques multiples et hétérogènes qui recoupent toute l'histoire de la philosophie. Elles appartiennent essentiellement au Stoïcisme antique, à J.G. Fichte et à l'Idéalisme allemand, à C.S. Peirce et au Pragmatisme nord-américain, à J.P. Sartre et à la Phénoménologie, ainsi qu'à l'épistémologie scientifique moderne qui en ressortent réévalués, critiqués, reliés de façon nouvelle et transformés. Cette réévaluation, cette critique, cette mise en relation et cette transformation constituent un troisième objectif, pour ainsi dire collatéral, de cet ouvrage. Dans la réalisation de ces deux objectifs articulés de conceptualisation et de transmission, comme du troisième, l'accent est mis sur la méthode plutôt que sur les contenus. S'il est donc abondamment question de "science", de "technologie", de "philosophie" et d'"éthique", et même un peu de "mathématiques", ainsi que de "programme de recherche", de "critères de scientificité", d'"instance de réfutation-décision" en des sens précis et souvent élargis, ces notions sont laissées largement ouvertes à d'autres déterminations que le lecteur est encouragé à réaliser, même - mais évidemment à un moindre degré - lorsqu'il est fait référence au programme de recherche `cours d'action' lui-même.

Fiche Technique

Paru le : 10/02/2009

Thématique : Sociologie et psychologie du travail

Auteur(s) : Auteur : Jacques Theureau

Éditeur(s) : Octares

Collection(s) : Travail et activité humaine

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-915346-64-X

EAN13 : 9782915346640

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 591

Hauteur : 24 cm / Largeur : 17 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 1010 g