Chargement...
Chargement...

Fin d'un monde ouvrier : Liévin, 1974

Auteur : Marion Fontaine

16,00 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Le 27 décembre 1974, la catastrophe minière de Liévin, dans le Nord, fait 42 morts. L'auteure étudie le traitement médiatique, politique, militant et judiciaire de cet événement dans la France d'après Mai 68, et examine à travers lui le processus de désindustrialisation et ses conséquences sociales et politiques. ©Electre 2022

Fin d'un monde ouvrier

Liévin, 1974

Liévin, 27 décembre 1974, 42 morts. L'une des catastrophes minières les plus meurtrières de l'après-guerre vient de se produire, l'une des dernières aussi.

Les vieux mythes du mineur-martyr et de la mine infernale ressurgissent. L'événement n'est pas seulement ce rappel au XIXe siècle, il porte la trace des « années 68 » finissantes ; il donne lieu à des mobilisations d'un nouveau type. Entrent en scène de nouvelles figures appelées à un bel avenir : celles de la victime ou du « petit juge » luttant contre les élites minières.

La catastrophe s'inscrit dans ce moment de basculement, entre la fin des « Trente Glorieuses » et l'entrée dans la « crise ». Pour cerner quelques aspects de ce basculement, l'auteur interroge sous l'angle de l'histoire sociale et politique le processus de désindustrialisation ; elle tente de percer à jour cet instant où le mythe ouvrier, autant que la classe ouvrière perdent de leur évidence et où la société industrielle, dans les faits et dans les images qui s'y attachent, amorce une mutation sans précédent.

Fiche Technique

Paru le : 28/11/2014

Thématique : Sociologie des discriminations

Auteur(s) : Auteur : Marion Fontaine

Éditeur(s) : EHESS

Collection(s) : Cas de figure

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 978-2-7132-2458-4

EAN13 : 9782713224584

Reliure : Broché

Pages : 238

Hauteur: 20.0 cm / Largeur 12.0 cm


Épaisseur: 1.5 cm

Poids: 272 g