Chargement...
Chargement...

La fonction sociale des restaurants en Chine

Auteur : Xiao min Yang

Paru le : 19/10/2006
Éditeur(s) : L'Harmattan
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Logiques sociales
Contributeur(s) : Préfacier : Dominique Desjeux

26,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
pdf
19,50 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Pour montrer l'importance du rôle des restaurants dans la vie quotidienne des Chinois, l'auteure, met en avant les réformes économiques en cours comme moteur du changement, ainsi que la tradition culinaire. Elle étudie les repas pris à la maison, avant d'aborder les divers types de repas au restaurant et d'analyser les changements induits par le passage du restaurant d'Etat aux restaurants privés. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Les Chinois «prennent l'alimentation pour Dieu». Pour eux, surveiller l'alimentation quotidienne est la meilleure façon de garder une bonne santé et le premier moyen pour guérir une maladie. D'après les anciens philosophes chinois, le fait de manger sert aussi à assurer l'ordre social. Aujourd'hui, aller au restaurant est une pratique de plus en plus fréquente, quels que soient l'âge et l'appartenance sociale. Le restaurant joue un rôle important dans la vie quotidienne des Chinois. C'est un endroit pour prendre des repas, mais aussi un endroit de communication. Le restaurant est une mise en scène de la hiérarchie familiale, sociale et professionnelle. Le haut standing du restaurant fait «gagner la face» aux hôtes du repas. A travers le choix du restaurant et le choix des plats, se manifestent les relations interpersonnelles entre les différents participants. Finalement, plus le restaurant s'approche du haut de gamme et plus le choix des plats est minutieux, plus la distance sociale ou sentimentale des gens est importante. «Donner de la face» à quelqu'un est une façon de lui montrer du respect et de la reconnaissance. C'est ce qu'exige la tradition chinoise. C'est aussi un enjeu pour marquer la distance.

Contenus Mollat en relation

Dossiers

Les séductions du palais, cuisiner et manger en Chine

Une exposition à voir au musée du Quai Branly jusqu'au dimanche 30 septembre 2012De solennelle, la cuisine est devenue partie si essentielle de la culture chinoise que le premier mot que l'on adresse à un ami est Chifanle meiyou, « Avez-vous mangé ! »...

Fiche Technique

Paru le : 19/10/2006

Thématique : Anthropologie

Auteur(s) : Auteur : Xiao min Yang

Éditeur(s) : L'Harmattan

Collection(s) : Logiques sociales

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-296-01530-1

EAN13 : 9782296015302

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 310

Hauteur : 22 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 335 g