Chargement...
Chargement...

La grande pitié des églises de France

Auteur : Maurice Barrès

Paru le : 21/06/2012
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Michel Leymarie - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Michela Passini

25,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Dans ce pamphlet, publié en 1914, M. Barrès déplore l'état de délabrement des lieux de culte en France, état qu'il voit comme la conséquence de la loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat votée en 1905. Son écrit a largement contribué au vote de la loi de 1913 sur les monuments historiques, et la création, en juillet 1914, de la Caisse des monuments historiques. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

La grande pitié des églises de France De 1910 à 1914, Barrès mène campagne pour la défense des églises menacées de ruine. La loi de Séparation de 1905 a des lacunes, le Pape refuse la constitution d'associations cultuelles, le patrimoine religieux français est en péril. L'antidreyfusard du tournant du siècle dépasse ici ses engagements antérieurs et le seul combat clérical. Avec des hommes politiques de différents bords, des artistes, des critiques et des historiens de l'art, il oeuvre à une prise de conscience de l'opinion publique et à un amendement de la loi. N'excluant aucun des divers héritages qui ont façonné l'histoire de la France, Barrès considère les édifices religieux d'abord comme un « trésor national » qui constitue « la belle chaîne de l'art français » et doit, à ce titre, être préservé. C'est pourquoi il propose le classement global de toutes les églises - y compris les modestes églises de village - bâties avant 1800. Au musée, institution qui, selon lui, déracine, il préfère le patrimoine agissant in situ, qui incarne de manière concrète et immédiate la continuité historique de la nation et permet une adhésion de sentiment. La grande pitié des églises de France, texte hybride et original - fait de débats parlementaires, dialogues, lettres ouvertes, articles, méditations métaphysiques -, est le journal d'une campagne réussie qui a contribué au vote de la loi de 1913 sur les monuments historiques. Oeuvre souvent citée et pourtant mal connue, elle marque la naissance d'une conscience patrimoniale nouvelle.

Fiche Technique

Paru le : 21/06/2012

Thématique : Sciences politiques - Généralités

Auteur(s) : Auteur : Maurice Barrès

Éditeur(s) : Presses universitaires du Septentrion Institut national d'histoire de l'art

Collection(s) : Histoire et civilisations

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7574-0381-8

EAN13 : 9782757403815

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 239

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 1,9 cm

Poids : 392 g