Chargement...
Chargement...

Les fondements philosophiques de la tolérance : en France et en Angleterre au XVIIe siècle. Volume 1, Etudes

Paru le : 20/09/2002
Éditeur(s) : PUF
Contributeur(s) : Directeur de publication : Yves Charles Zarka - Directeur de publication : Franck Lessay - Directeur de publication : Graham Alan John Rogers

27,50 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Premier volume d'une étude complète sur les sources de la tolérance, dont le concept moderne, présenté ici, est né d'une crise religieuse et politique en France et en Angleterre à la fin du XVIe siècle. Il fut alors permis de réfléchir aux différentes formes de coexistence possible entre religions. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

La tolérance n'a sans doute jamais été aussi nécessaire qu'aujourd'hui, c'est-à-dire dans un monde très différent de celui où son concept a été inventé. Si la tolérance, comme concept positif, a en effet été pensée dans ses fondements philosophiques à l'époque moderne, il importe de la repenser au début du monde post-moderne dans lequel nous sommes entrés parce qu'elle est probablement en mesure de nous fournir les règles de coexistence dont ont besoin aujourd'hui les groupes, les communautés et les peuples. Au moment de sa formation (XVIe-XVIIe siècles), le concept moderne de tolérance avait pour objet de résoudre une question religieuse : comment rendre possible la coexistence de plusieurs religions dans un même Etat ? Or ce concept a permis de penser la coexistence religieuse, en déplaçant le centre de gravité de la question du religieux au politique. La coexistence des religions est une coexistence civile, ce qui suppose une séparation de l'Eglise et de l'Etat et la reconnaissance de l'égale dignité des croyances. La question est désormais de savoir si le concept de tolérance se limite au théologico-politique. Ne peut-il permettre la construction d'un concept politique de la coexistence des communautés, voire des peuples ? En analysant les nouveaux enjeux de la tolérance aujourd'hui, nous verrons le problème de la coexistence se déplacer à la fois à l'intérieur des Etats et dans les relations internationales. Le principe de réciprocité qui est inhérent au concept de tolérance permet de penser les conditions de la coexistence (identités, différences, reconnaissance, frontières, égale dignité des histoires, justice relative, etc.) dans un monde déchiré.

Fiche Technique

Paru le : 20/09/2002

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : PUF

Collection(s) : Fondements de la politique

Série(s) : Les fondements philosophiques de la tolérance : en France et en Angleterre au XVIIe siècle, n° 1

ISBN : 2-13-049830-2

EAN13 : 9782130498308

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : Non précisé.

Hauteur : 22 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 1,9 cm

Poids : 480 g