Chargement...
Chargement...

Mai 68 et ses vies ultérieures

Auteur : Kristin Ross


21,00 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Offre une analyse critique de la façon dont la mémoire officielle de 1968 a été façonnée pour servir des intérêts politiques étrangers aux aspirations propres à ce mouvement. L'auteure examine le rôle joué par le discours sociologique, certains ex-leaders estudiantins repentis et le flot de commémorations télévisées diffusées en France entre 1970 et 1980. ©Electre 2021

«Autour de l'année 1968, dans tout le monde occidental, apparaît sur la scène publique un nouveau personnage collectif : la classe d'âge adolescente. [...] Elle s'affirme elle-même par opposition au monde adulte.» Ces phrases d'un éditorial du Monde pour le trentième anniversaire de Mai 68 rejoignent l'appréciation de Raymond Aron : «Nous sommes en présence d'un phénomène biologique autant que social.» Elles confirment la volonté d'enterrer le caractère social du Mai, révolte de masse qui toucha tous les secteurs du travail, toutes les classes d'âge. Certains, comme Bernard Kouchner, diront vingt ans après les événements : «Nous étions nombrilistes, oublieux du monde extérieur, nous ne voyions pas ce qui se passait dans le reste du monde, nous étions repliés sur nous-mêmes.» Mais qu'en était-il donc d'une dimension pourtant essentielle du mouvement de 1968, à savoir sa relation avec les luttes anticolonialistes et anti-impérialistes comme le Viêtnam, l'Algérie ou Cuba ? En trente-cinq ans, la mémoire de Mai 68 n'a-t-elle pas été ensevelie sous les commémorations, réduite à la «libération des moeurs», alors qu'elle fut sans doute l'un des plus grands mouvements sociaux de l'après-Seconde Guerre mondiale en Europe, la plus importante contestation de l'ordre social existant ? Kristin Ross tente de réhabiliter le sens réel de l'événement, à retrouver le sens de cette révolte et sa trace dans l'histoire de la France. «[Ce livre] démonte tous les clichés que nous avons à propos des soulèvements à Paris. Mais, plus profondément, il concerne ce qui a été fait de Mai 68. Kristin Ross est, à ma connaissance, la première personne à saisir la complexité de trente ans de discours idéologique sur Mai 68. Nous ne pouvons sous-estimer l'importance de ce livre, non seulement pour l'étude du cas français, mais comme outil d'analyse pour n'importe quelle expérience politique, n'importe où dans le monde.»

Fiche Technique

Paru le : 21/06/2005

Thématique : Sciences politiques - Généralités

Auteur(s) : Auteur : Kristin Ross

Éditeur(s) : Complexe Le Monde diplomatique

Collection(s) : Questions à l'histoire

Contributeur(s) : Traducteur : Anne-Laure Vignaux

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-8048-0020-2

EAN13 : 9782804800208

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 256

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 2,0 cm

Poids : 420 g