Chargement...
Chargement...

Rose Bertin : ministre des modes de Marie-Antoinette

Auteur : Michelle Sapori

Paru le : 17/11/2003
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

Un coup de coeur de Mollat

L'incroyable histoire d'une obscure couturière picarde devenue modiste de la reine.

Riche en bouleversements et en transformations, le XVIIIe siècle voit naître, vers 1760, une nouvelle corporation, les marchands de mode, qui se distingue des simples tailleurs, dans la création vestimentaire féminine française.

Rose Bertin, la première d'entre eux, installe son atelier, à l'enseigne du Grand Mogol, rue Richelieu, à Paris, avec plus de 30 couturières.

Ancêtre du couturier parisien, elle bénéficie très vite d'une grande notoriété et façonne la mode à Versailles, en Europe et au-delà.

Son sens créatif innove en alliant les textiles, les formes et les accessoires. Elle produit des garde-robes entières toujours plus originales pour une clientèle soucieuse de son apparence. Son fonctionnement en atelier hiérarchisé -tailleur, bonnetier, gantier, chapelier- préfigure les grands magasins de mode actuels.

Grâce aux Archives de l'Ancien Régime et aux Mémoires apocryphes de Melle Bertin, Michelle Sapori nous donne le portrait incroyable et passionnant d'un personnage qui a vécu les fastes et les tourments de l'histoire de son temps.

De nombreuses illustrations et reproductions de documents historiques accompagnent cet ouvrage indispensable pour découvrir les modes vestimentaires à l'époque de Marie-Antoinette.
19,25 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

S'appuyant sur des documents inédits, cette étude analyse comment, à la fin du XVIIIe siècle, se tissent les liens entre le marché des modes et le pouvoir, au travers du rôle déterminant de Marie-Antoinette. S'y dessinent les structures modernes du commerce des apparences ainsi que, de par la personnalité de Rose Bertin, modiste de la Reine, l'apparition de la figure du couturier parisien. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Le 5 mars 1779, Louis XVI et Marie-Antoinette se rendent à la cathédrale Notre-Dame accompagnés d'un cortège de 28 carrosses. Arrivée rue Saint-Honoré, la Reine salue de la main une femme qui se tient au balcon de sa boutique, celle-ci exécute une révérence, le Roi se lève, l'applaudit, et toute la cour à sa suite imite le Roi. Cette femme devant laquelle toute l'aristocratie s'incline n'est pourtant qu'une simple modiste, mais c'est celle de la Reine, réputée dans toute l'Europe, mademoiselle Bertin. Comment, à l'aube de la révolution industrielle, l'évolution de la sphère des modes permet-elle une telle redistribution des cartes du prestige social? S'appuyant sur des documents inédits, cette remarquable étude analyse comment, à la fin du XVIIIème siècle, se tissent les liens entre le marché des modes et le pouvoir au travers du rôle déterminant de Marie-Antoinette. S'y dessinent les structures modernes du «commerce des apparences» ainsi que, de par la personnalité de Rose Bertin, l'apparition de la figure du couturier parisien. Ouvrage réalisé avec le concours de la Fondation Pierre Bergé - Yves Saint Laurent

Contenus Mollat en relation

Fiche Technique

Paru le : 17/11/2003

Thématique : Anthropologie

Auteur(s) : Auteur : Michelle Sapori

Éditeur(s) : Institut français de la mode Editions du Regard

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-914863-04-7

EAN13 : 9782914863049

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 318

Hauteur : 21 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 3,3 cm

Poids : 625 g