Chargement...
Chargement...

Le vertige social-nationaliste : la gauche du non et le référendum de 2005

Auteur : Dominique Reynié

Paru le : 13/10/2005
Éditeur(s) : La Table ronde
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

19,80 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Analyse les dérives de la gauche française telles qu'elles se sont révélées, d'après l'auteur, lors du référendum sur la Constitution européenne et affirme qu'elles entraînent un devoir d'inventaire et une obligation pour la gauche de trancher sur son identité. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Le 29 mai 2005, les Français rejettent la Constitution européenne. À l'issue d'un débat jugé exemplaire. Faux, affirme Dominique Reynié. La controverse a charrié un populisme massif, largement propagé par la gauche du Non. Documents à l'appui, ce livre décrit un véritable tournant. Des altermondialistes aux dissidents du Parti socialiste, en passant par la Ligue communiste révolutionnaire, des écologistes et le Parti communiste français, la gauche du Non a mobilisé un antilibéralisme farouche, un étatisme forcené, et un chauvinisme imprégné de xénophobie. Tout ce que Léon Blum, en son temps, dénonçait comme un programme «social-nationaliste». Le retour de cette tentation place la gauche devant l'obligation de trancher la question de son identité.

Fiche Technique

Paru le : 13/10/2005

Thématique : Sciences politiques - Généralités

Auteur(s) : Auteur : Dominique Reynié

Éditeur(s) : La Table ronde

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7103-2831-3

EAN13 : 9782710328315

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 314

Hauteur : 22 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 2,3 cm

Poids : 370 g