Chargement...
Chargement...

Les hauteurs béantes de l'Europe : la dérive idéologique de la construction européenne

Auteur : Roland Hureaux

Paru le : 24/01/2008
Éditeur(s) : F.-X. de Guibert
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

25,40 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

A travers la grille de lecture dégagée par H. Arendt dans "Les origines du totalitarisme", le politologue effectue une analyse de l'Union européenne pour en distinguer les composantes anti-démocratiques. Il dénonce l'irresponsabilité des élites politiques, plus particulièrement en France, pour qui l'Europe est devenue selon lui un alibi idéologique, loin des idéaux fondateurs. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Les hauteurs béantes de l'Europe « Procédant de manière pédagogique, en s'appuyant largement sur Hannah Arendt, Roland Hureaux dégage les principaux caractères de la démarche totalitaire. Il les place ensuite en regard de celle de Jean Monnet et de ses successeurs, sans évidemment mettre un signe d'égalité entre fascisme, communisme et européisme. Et cela marche de manière étonnante ! Avec la même nomenclature - primauté des principes abstraits, fausse science, visée universaliste, langue de bois, absence de démocratie, refus du débat, disqualification de l'adversaire, c'est une véritable radiographie de l'Europe "monnetiste et monétariste" qui nous est offerte. Roland Hureaux s'interroge sur les raisons du succès de cette idéologie, particulièrement en France. Pour ses "élites", l'"Europe" constitue un formidable alibi pour se défausser de leurs responsabilités : être à l'écoute de la communauté nationale et résoudre les problèmes majeurs qui se posent à elle, en premier lieu le chômage. En dernière instance, explique-t-il, l'esprit de servitude volontaire, tentation de toutes les élites, a besoin d'un alibi idéologique, comme ce fut le cas avec la "révolution nationale" de Vichy. C'est aujourd'hui la fonction que remplit l'idéologie européiste qui a fort peu à voir avec la nécessité, bien réelle, de construire, comme le disait de Gaulle : "une Europe qui intéresse les peuples" » Bernard Cassen Le Monde diplomatique Qu'y a-t-il de réel en Europe, sinon les peuples, leur histoire, leur langue, leur génie, en un mot leur liberté ? Le système bruxellois peut-il donner une meilleure preuve de sa nature foncièrement idéologique, c'est-à-dire de sa détestation du réel, qu'en décidant froidement de faire passer par la force la Constitution, rejetée explicitement par les Français et les Hollandais, exprimant, à cette occasion, un sentiment à l'évidence partagé par la plupart des autres nations concernées ? Précédée d'une réflexion pénétrante sur le référendum du 29 mai 2005, cette deuxième édition d'un ouvrage désormais classique est aujourd'hui d'une lecture indispensable.

Fiche Technique

Paru le : 24/01/2008

Thématique : Relations internationales et géopolitique

Auteur(s) : Auteur : Roland Hureaux

Éditeur(s) : F.-X. de Guibert

Collection(s) : Combats pour la liberté de l'esprit

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7554-0201-6

EAN13 : 9782755402018

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 201

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 1,5 cm

Poids : 335 g