Chargement...
Chargement...

Les carlistes espagnols dans l'ouest de la France, 1833-1883

Auteur : Emmanuel Tronco

Paru le : 16/07/2010
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Histoire
Contributeur(s) : Non précisé.

20,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Le carlisme, réaction conservatrice et traditionaliste violente face au libéralisme et à la Révolution amenée par l'esprit français, a pleinement contribué à la déstabilisation politique de l'Espagne sur près d'un siècle, de 1833 à 1939. L'ouvage, centré sur un demi-siècle, étudie cette lutte entre les deux Espagnes, tout en comprenant mieux celle qui continue à diviser la France de cette époque. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Les Carlistes espagnols dans l'Ouest de la France 1833-1883 Le carlisme a déstabilisé l'Espagne sur près d'un siècle, de 1833 à 1939. Il incarne une réaction violente au libéralisme « étranger » et aux idées issues de la Révolution. Il est soutenu en France par des tenants du « vrai royalisme » ou légitimisme, les mêmes qui défendent l'autre « vendée ibérique » des miguélistes du Portugal, commandée par un ancien chouan. L'échec des principales guerres carlistes sur le sol espagnol (1839-1840 et 1876) a entraîné l'exil de ses protagonistes de l'autre côté des Pyrénées. La France se trouve alors confrontée à une immigration politique la plus importante de son siècle. Sous la monarchie de Juillet, les autorités voient ainsi arriver de nombreux ennemis de leurs institutions. La crainte de dangereuses collusions entre les carlistas et les vendéens ou les chouans entraîne une interdiction de l'Ouest aux Espagnols, mesure unique dans l'Histoire des migrations en France. Lors du dernier grand exil du siècle, en 1875-1876, d'autres difficultés attendent ces réfugiés. Quels sont les liens tissés entre ces « purs royalistes » des deux pays ? L'Ouest et le carlisme constituent-ils un danger pour la France libérale ? Qui sont ces « chouans d'Espagne » qui ont tant effrayé les autorités du bocage armoricain, de la Bretagne à ses derniers contreforts de la Vendée militaire ? Cette plongée dans le monde de la contre-révolution en Europe nous entraîne des premiers alzamientos carlistas de 1833 à la naissance des « Blancs d'Espagne » parmi les royalistes de France, à la suite de la mort du comte de Chambord en 1883. L'étude de cette lutte séculaire des deux Espagnes sur plus d'un demi-siècle, permet de mieux comprendre la genèse de la Guerre civile de 1936-1939. Elle contribue, en dépit des différences observées, à cerner davantage les enjeux qui continuent à diviser la France du XIXe siècle.

Fiche Technique

Paru le : 16/07/2010

Thématique : Histoire des idées politiques

Auteur(s) : Auteur : Emmanuel Tronco

Éditeur(s) : Presses universitaires de Rennes

Collection(s) : Histoire

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7535-1119-5

EAN13 : 9782753511194

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 346

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 2,5 cm

Poids : 545 g