Chargement...
Chargement...

Image de l'autre et image de soi : les stéréotypes nationaux dans les Tischreden de Luther

Auteur : Nicole de Laharpe

Paru le : 11/01/2002
Éditeur(s) : PUF
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

24,34 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Peut-on faire remonter le germanisme à Luther ? Les "Tischreden" sont des propos attribués à Luther et recueillis par ses hôtes et amis ; cette étude les analyse pour rechercher ce qui, tant dans le contenu que dans la forme, recèle des stéréotypes nationaux et contribue à la transmission de préjugés dans l'image donnée de certains groupes nationaux. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Les Tischreden (ou «propos de table») de Luther sont un véhicule populaire de ses conceptions, mais souffrent de la désaffection de la critique. Pourtant la diversité des thèmes abordés offre un remarquable panorama des idées du réformateur dans la dernière partie de sa vie, marquée par les polémiques contre les Turcs, les Juifs et le pape. Le présent ouvrage étudie le regard porté par Luther sur les Allemands et les étrangers (Italiens, Juifs, Turcs). Si l'antagonisme culturel entre l'Allemagne et l'Italie est confirmé, et si l'image de l'Italie souffre de l'identification avec la papauté, on ne constate pas chez Luther de glorification particulière de l'Allemagne : au contraire, les défauts des Allemands en général et de chaque région en particulier sont fustigés sans pitié. L'antijudaïsme chrétien et les préjugés qu'il véhicule sont repris par Luther, comme par la majorité de ses contemporains, sans pour autant que les Tischreden, pourtant souvent très hostiles, ne colportent les calomnies présentes dans ses derniers écrits. Malgré sa méfiance viscérale, Luther ne reste pas insensible au sort du peuple juif. Enfin, l'image des Turcs s'articule d'une part autour de la peur suscitée par les événements politico-militaires, et autour de la religion musulmane d'autre part, que Luther refuse de considérer autrement que comme un mensonge. La comparaison des qualités et surtout des défauts de chaque groupe avec ceux du monde montre que le propos de Luther reste avant tout religieux. Il ne s'agit pas de stigmatiser les défauts particuliers de chaque nation mais de dénoncer partout les différentes formes du péché auquel l'homme ne peut échapper.

Fiche Technique

Paru le : 11/01/2002

Thématique : Histoire des idées politiques

Auteur(s) : Auteur : Nicole de Laharpe

Éditeur(s) : PUF

Collection(s) : Etudes d'histoire et de philosophie religieuses, n° 79

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-13-052265-3

EAN13 : 9782130522652

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 257

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 1,4 cm

Poids : 410 g