Chargement...
Chargement...

Le libéralisme sans la démocratie : la pensée républicaine d'Antoine-Elisée Cherbuliez (1797-1869)

Auteur : Alexis Keller

Paru le : 13/03/2002
Éditeur(s) : Payot-Lausanne
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Préfacier : Alfred Dufour

23,70 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

L'auteur donne une analyse à la fois historique et philosophique du libéralisme en Suisse en s'appuyant sur son principal théoricien, A.-E. Cherbuliez (1797-1869), dont l'oeuvre est une tentative pour fonder rationnellement un régime qui associe l'ordre et la liberté. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Peut-on concevoir le libéralisme sans la démocratie ? Oui, car le libéralisme et la démocratie apparaissent depuis deux siècles en même temps comme des frères jumeaux et comme des frères ennemis. Frères jumeaux, car ils représentent les deux volets d'un même programme d'émancipation. Frères ennemis, car ils se heurtent souvent selon qu'ils privilégient l'autonomie individuelle ou l'idée de communauté politique. De la Révolution française à la fin du XIXe siècle, la question des rapports entre le libéralisme et la démocratie a ainsi été au centre des passions sociales, des affrontements politiques et des grandes entreprises intellectuelles. Elle a noué ensemble toutes les interrogations sur le sens et les formes possibles de la démocratie moderne : rapport des droits politiques et des droits civils, de la légitimité et du pouvoir, de la liberté et de l'égalité. Cet ouvrage est une tentative de reconstruire l'histoire intellectuelle de cette tension fondatrice. Il donne la première analyse à la fois historique et philosophique du libéralisme suisse en s'appuyant sur son théoricien le plus brillant : Antoine-Elisée Cherbuliez (1797-1869). L'œuvre de ce dernier, indissociablement intellectuelle et politique, est en effet une immense tentative pour fonder rationnellement un régime libre qui associe l'ordre et la liberté : comment concilier le principe de la liberté avec une autorité stable ? Comment représenter la société en même temps qu'un pouvoir fort ? Comment penser la citoyenneté moderne ? Comment élaborer une politique qui ne sacrifie pas l'individu aux impératifs des lois économiques ? Le libéralisme sans la démocratie représente une contribution importante à l'histoire intellectuelle du libéralisme européen en montrant le caractère «républicain» du libéralisme suisse et en nous invitant à redécouvrir plus particulièrement des auteurs allemands, anglais et français qui ont montré que la réalisation de la démocratie moderne est à la fois une nécessité et un problème.

Fiche Technique

Paru le : 13/03/2002

Thématique : Histoire des idées politiques

Auteur(s) : Auteur : Alexis Keller

Éditeur(s) : Payot-Lausanne

Collection(s) : Sciences politiques et sociales

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-601-03295-2

EAN13 : 9782601032956

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : Non précisé.

Hauteur : 23 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 3,3 cm

Poids : 538 g