Chargement...
Chargement...

Les relations turco-américaines 1945-1980 : genèse d'une relation spéciale entre ombres et lumières

Auteur : Emel Parlar Dal

Paru le : 12/07/2011
Éditeur(s) : L'Harmattan
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Préfacier : Élisabeth Du Réau

39,50 €
Expedié sous 10 à 15 jours (sous réserve de confirmation)
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
pdf
29,63 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

En entrant dans l'Otan en 1952, la Turquie est devenue un acteur clé des stratégies de défense des Etats-Unis. Dix ans après, l'opinion et les dirigeants turcs ont commencé prendre leurs distances. Les deux pays allaient connaître une période de turbulence marquée par deux crises majeures : le retrait du sol turc des missiles Jupiter en 1963 et la crise chypriote de 1974. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Les relations turco-américaines 1945-1980 L'entrée de la Turquie dans l'OTAN en 1952 a influencé les relations turco-américaines de façon plus importante que tout autre événement. Pendant la période entre 1950 et 1960, considérée comme la période de « lune de miel », la Turquie est devenue un acteur clé des stratégies de défense de l'OTAN et ainsi des États-Unis. Après une décennie de forte dépendance militaire et économique, la décennie 1960 représentait un véritable réveil pour les dirigeants politiques et l'opinion publique turcs qui commencèrent à remettre en question le degré de leur rapprochement avec les États-Unis. Dans la décennie 1960, les deux pays traversèrent une période de turbulence marquée par deux crises majeures. Le retrait du sol turc des missiles Jupiter en 1963 sans consultation préalable du gouvernement fut un tournant important dans l'histoire des relations turco-américaines. La deuxième crise éclata dans les relations entre Ankara et Washington lors des premiers affrontements inter-communautaires à Chypre, avec la fameuse lettre de Johnson de juin 1964 qui démontrait clairement le degré de divergence de points de vue entre les deux pays à propos de la question chypriote. Après cette crise, les Américains décidèrent donc de jouer le rôle de médiateur dans l'affaire chypriote. En 1973, Washington protesta vigoureusement contre l'autorisation, accordée par le gouvernement d'Ankara, de cultiver le pavot à des fins médicales. La crise chypriote de 1974 avait une nature différente de celle des crises précédentes car son impact sur les relations entre les deux pays a été finalement de plus longue durée et aussi plus profonde. La rupture de la crise chypriote de 1974 et son prolongement, de même que l'embargo américain d'armement contre la Turquie de 1975, permirent aux Turcs de mieux tenir compte de la nature, du contenu ainsi que des points négatifs de leur coopération avec les États-Unis.

Fiche Technique

Paru le : 12/07/2011

Thématique : Relations internationales et géopolitique

Auteur(s) : Auteur : Emel Parlar Dal

Éditeur(s) : L'Harmattan

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-296-55429-6

EAN13 : 9782296554290

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 450

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 660 g