Chargement...
Chargement...

La France et la question de la Syrie, 1914-1918

Auteur : Vincent Cloarec

Paru le : 11/09/2002
Éditeur(s) : CNRS Editions
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : CNRS plus
Contributeur(s) : Préfacier : Henry Laurens

15,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
6,99 €
Protection: Aucune
Acheter en numérique

Résumé

Apporte un éclairage sur l'action britannique et les rapports entre les Français et les Arabes au début du XXe siècle. Fournit une interprétation plus complète sur l'accord Sykes-Picot qui déterminait les mandats français et britanniques au Levant. Accorde une place importante à la politique culturelle dans les relations franco-arabes depuis un siècle. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Pendant longtemps, l'histoire n'a retenu de la Première Guerre mondiale en Orient que le rôle de son brillant agent Lawrence d'Arabie. Le succès mondial des Sept piliers de la Sagesse a fortement contribué à répandre la vision d'une nation arabe en quelque sorte créée par les Britanniques et à l'inverse repoussée avec virulence par les Français. S'appuyant sur des fonds d'archives français en grande partie inédits, Vincent Cloarec entreprend ici une relecture non seulement de l'action britannique mais également des rapports entre Français et Arabes au début du XXe siècle. Il montre que la France tient une place prépondérante en Orient jusqu'à la guerre, grâce à la mise en place par la IIIe République d'une véritable «civilisation levantine». Il souligne la vigueur d'une politique partagée entre maintien des formes d'influence traditionnelles et volonté d'accompagner les changements identitaires en cours : la France est à l'origine des principales initiatives prises en Orient durant la guerre, notamment celle aboutissant à la révolte arabe de 1916 et, au milieu de la guerre, elle amorce une véritable politique arabe qui annonce la diplomatie gaullienne des années 1960. L'auteur analyse également les contradictions de son action, fondées essentiellement sur l'absence d'une vision claire de la Syrie et des Syriens, ainsi que sur la crainte de l'émergence d'une nation arabe. Ces incohérences aboutissent à la fin de la guerre - puis à travers les traités de 1919-1923 - à cette aberration que sont les mandats de Syrie et du Liban. Vincent Cloarec, dans la tradition des grands travaux de l'histoire des relations internationales, s'attache à démonter tous les ressorts d'une politique de puissance en redonnant pleinement sa place à l'un des axes majeurs des relations franco-arabes depuis un siècle : la politique culturelle.

Fiche Technique

Paru le : 11/09/2002

Thématique : Politique internationale

Auteur(s) : Auteur : Vincent Cloarec

Éditeur(s) : CNRS Editions

Collection(s) : CNRS plus

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-271-05992-5

EAN13 : 9782271059925

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 243

Hauteur : 19 cm / Largeur : 12 cm

Épaisseur : 1,4 cm

Poids : 254 g