Chargement...
Chargement...

La colonisation, la loi et l'histoire

Paru le : 01/03/2006
Éditeur(s) : Syllepse
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Des paroles en actes
Contributeur(s) : Directeur de publication : Claude Liauzu - Directeur de publication : Gilles Manceron - Préfacier : Henri Leclerc

12,50 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Analyse des articles de la loi du 23 février 2005 reconnaissant le rôle positif de la colonisation française et créant une Fondation pour la mémoire et l'histoire de la guerre d'Algérie. Cet ouvrage revient sur la genèse de la loi avant d'aborder les mouvements de protestation et les questions pédagogiques suscités. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

La loi du 23 février 2005 portant reconnaissance de la nation envers l'oeuvre des Français outre-mer demandait dans son article 4 que les programmes scolaires reconnaissent le «rôle positif» de la colonisation. Devant le vaste mouvement de protestation suscité par cette disposition, le président de la République, après avoir d'abord parlé de la «réécrire», a finalement demandé au Conseil constitutionnel de l'enlever d'une loi que, pourtant, il avait lui-même promulguée et que les parlementaires de sa majorité avaient encore confirmée deux mois auparavant. Mais demeure un article 3 qui confie les recherches sur l'Algérie et l'empire colonial à une Fondation où des lobbies nostalgiques risquent fort de faire peser une menace sur la liberté des historiens. Ce livre s'efforce d'analyser les problèmes posés par ces articles. Dans quelles conditions ont-ils été préparés et adoptés, sous l'action de quels groupes de pression ? Quelles en sont les conséquences pour une discipline qui occupe une place importante dans notre système scolaire et universitaire ? Quels problèmes se trouvent posés à l'enseignement de l'histoire de la colonisation ? Quelles relations entretient-il avec des groupes de mémoires qui ont pris une importance considérable depuis quelque temps ? Et doit-on, comme le demandent certains, associer dans un même rejet cette loi et toutes les autres lois en matière de mémoire et d'histoire ? Autant de questions qui appellent des mises au point et des débats apaisés afin que l'histoire puisse s'écrire librement et que l'école ne devienne pas l'instrument d'intérêts particuliers rétrogrades.

Fiche Technique

Paru le : 01/03/2006

Thématique : Migrations

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Syllepse

Collection(s) : Des paroles en actes

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84950-087-9

EAN13 : 9782849500873

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 183

Hauteur : 21 cm / Largeur : 13 cm

Épaisseur : 1 cm

Poids : 217 g