Chargement...
Chargement...

Lire et écrire : l'alphabétisation des français de Calvin à Jules Ferry. Volume 2

Paru le : 01/01/1977
Éditeur(s) : Minuit
Collection(s) : Le Sens commun
Contributeur(s) : Directeur de publication : François Furet - Directeur de publication : Jacques Ozouf - Collaborateur : M. Jeorger - Collaborateur : Véronique Grappe-Nahoum - Collaborateur : Marie-Laurence Netter

29,40 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Description et analyse du phénomène social et culturel de l'alphabétisation. Les auteurs établissent les rythmes du processus, sa diffusion par sexes et par types de milieux géographiques et humains et étudient les variables principales qui l'expliquent. Ce deuxième volume est constitué d'études régionales. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Lire et écrire L'alphabétisation, fille de l'école : cette conviction partagée unit au XIXe siècle, sans qu'ils le sachent, des adversaires irréductibles. Les républicains pensent que la Révolution a fondé l'instruction élémentaire. Les monarchistes tiennent qu'elle l'a détruite. L'ouvrage de François Furet et Jacques Ozouf met en question ce rôle censément décisif de l'institution, de la politique scolaire et de la politique tout court dans l'alphabétisation des Français. Ré-utilisant et enrichissant par de nouveaux sondages locaux des comptages de signatures effectués par les érudits de la IIIe République, l'analyse montre que, dans leur masse, les Français ont appris à lire et à écrire entre Calvin et Jules Ferry, sans que 1789 constitue à cet égard une ligne de démarcation. Si ce double apprentissage a été voulu, organisé, financé par les familles et les communautés d'habitants, c'est-à-dire par la société elle-même, c'est qu'il a été ressenti aussi comme doublement nécessaire. D'abord comme un impératif de salut, depuis que la Réforme a arraché les textes sacrés au monopole des clercs. Ensuite, comme le grand secret de la modernité, puisque l'économie de marché ne connaît que des volontés libres et des contrats écrits. C'est pourquoi l'histoire de l'alphabétisation est subordonnée aux différentes inerties du tissu social, modèle culturel « descendant » des « élites » vers les classes populaires, plus précoce à la ville qu'à la campagne, généralisé plus tôt dans la France du nord et du nord-est qu'en Bretagne ou en Aquitaine. C'est ce rapport et ce passage qui constituent le sujet de ce livre.

Contenus Mollat en relation

Dossiers

François Furet : un combat contre l'illusion

Historien de la Révolution française et de l'illusion communiste, François Furet disparaissait il y a dix ans. Il avait choisi l'histoire comme discipline la plus englobante et comme terrain tout désigné d'une mise à l'épreuve de la théorie.

Fiche Technique

Paru le : 01/01/1977

Thématique : Système éducatif

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Minuit

Collection(s) : Le Sens commun

Série(s) : Lire et écrire : l'alphabétisation des français de Calvin à Jules Ferry, n° 2

ISBN : 2-7073-0194-9

EAN13 : 9782707301949

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 378

Hauteur : 22 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 2,6 cm

Poids : 430 g