Chargement...
Chargement...

Les 12 signes du zodiaque

Auteur : Fabienne Tanti

Paru le : 15/12/2002
Éditeur(s) : Aedis
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Petit guide, n° 125
Contributeur(s) : Non précisé.

3,10 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
2,99 €
Protection: Aucune
Acheter en numérique

Résumé

Un petit dépliant illustré qui présente les douzes signes zodiacaux ou solaires car ils sont définis en fonction de la position du soleil le jour de la naissance. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Définition de l'astrologie Étymologiquement, l'astrologie signifie «discours sur les astres». L'astrologie est une discipline qui étudie les influences exercées par les astres sur les destinées humaines et les phénomènes mondiaux. L'astrologie n'est pas exclusivement réservée aux humains. On peut aussi faire le thème d'un pays, d'un événement politique ou sportif par exemple. Histoire L'homme a toujours été fasciné par le spectacle du ciel et l'origine de l'astrologie se perd dans la nuit des temps. . L'Inde du Nord semble être le berceau de l'astrologie car on a retrouvé un zodiaque datant de plus de 13 000 ans avant notre ère. . 4 000 ans av. J.-C. les Sumériens auraient apporté l'astrologie d'Asie centrale. . Le premier document astrologico-astronomique connu a été trouvé en Chaldée (région qui correspond à l'actuel Iran-Irak) en 2 300 av. J.-C. Les Chaldéens édifiaient des temples en forme de pyramides pour observer le ciel appelés «ziggourats» afin d'en expliquer l'influence sur l'être humain. . Les Babyloniens, grands mathématiciens, étudièrent l'astronomie et l'astrologie. Les civilisations mayas et les Aztèques s'intéressent également à l'astrologie mais c'est en Égypte, au temps de Ramsès II (1298-1235 av. J.-C.) que l'on définit les premiers signes cardinaux (Bélier, Cancer, Balance, Capricorne) qui expriment le retour des saisons. . 300 av. J.-C. l'astrologie chaldéenne fait son apparition en Grèce et les Grecs apportent leur théorie des quatre éléments (Feu, Terre, Eau, Air) et leur philosophie. Un prêtre chaldéen, nommé Bérose, pratique l'astrologie vers 280 av. J.-C. dans l'île de Cos. . Les Grecs ont donné le nom d'«horoskopos» à la carte du ciel ce qui signifie «ce qui regarde l'heure». Le zodiaque leur permettait de mesurer le temps principalement. . 150 apr. J.-C., Claude Ptolémée, astrologue, astronome et géographe, récapitule l'ensemble du savoir grécobabylonien dans un ouvrage intitulé la «Syntaxe tétrabible». Dans cet ouvrage, qui restera la référence de nombreux astrologues pendant des siècles, il cherche à mettre en évidence l'influence des astres sur les phénomènes terrestres. . IXe siècle : la civilisation arabo-musulmane fait fructifier jusqu'au XIIe siècle l'héritage astrologique grec et chaldéen. . XIIe siècle : le savoir arabe se transmet à l'Occident médiéval. L'astrologie reste une pratique élitiste car les calculs sont longs et fastidieux. . XVIe siècle : l'astrologie est à son apogée. Kepler, Galilée, astronomes et physiciens sont fervents de l'astrologie qui est enseignée à l'université. «Vingt années d'études pratiques ont convaincu mon esprit rebelle de la réalité de l'astrologie», Kepler. Les papes, les rois et tous les personnages importants utilisent les services d'un astrologue, celui de Catherine de Médicis était Nostradamus. . 1660 : Colbert, fondateur de l'Académie des sciences décide que l'astrologie ne sera plus enseignée à l'université et la condamne. La division entre les astrologues et les astronomes s'instaure et l'astrologie, considérée comme une superstition, disparaît jusqu'à la fin du XIXe siècle. . 1930 : l'astrologie refait surface grâce aux premières rubriques astrologiques dans les magazines et surtout grâce à la psychanalyse qui permet aux astrologues une nouvelle approche de leur savoir basée sur les travaux de Freud ou Jung. L'astrologie ne définit plus simplement l'avenir mais aussi la psychologie de l'individu. «Si les gens dont l'instruction laisse à désirer ont cru pouvoir, jusqu'à ces derniers temps, se moquer de l'astrologie, la considérant comme une pseudo-science liquidée depuis longtemps, cette astrologie, remontant des profondeurs de l'âme populaire, se présente de nouveau aujourd'hui aux portes de nos universités qu'elle a quittées depuis trois siècles», C. G. Jung. . 2000 : le Kepler College de Washington enseigne l'astrologie au même titre que l'astronomie et les mathématiques. Nous entrons aujourd'hui dans l'Ère du Verseau qui est celle de l'astrologie et un bel avenir lui est à nouveau promis.

Fiche Technique

Paru le : 15/12/2002

Thématique : Arts divinatoires

Auteur(s) : Auteur : Fabienne Tanti

Éditeur(s) : Aedis

Collection(s) : Petit guide, n° 125

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84259-193-3

EAN13 : 9782842591939

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 8

Hauteur : 22 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 50 g