Chargement...
Chargement...

Héroïsme : Jean Ayral, compagnon de la Libération : histoire et carnets de guerre de Jean Ayral (18 juin 1940-22 août 1944)

Auteur : Xavier Jean Reyes Ayral

Paru le : 25/11/2013
Éditeur(s) : L'Harmattan
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Auteur : Jean Ayral

52,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
pdf
39,00 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Biographie de Jean Ayral, jeune Français qui, au lendemain de l'appel du 18 juin 1940, s'engage comme élève officier sur le Rhin, incorpore la Royal Navy, puis s'engage dans les Forces françaises libres. Ses carnets, écrits entre le 19 juin 1940 et le 9 juin 1944, rendent compte des tensions existant au sein des services de renseignement français, à Londres comme en France. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Le 24 décembre 1941, l'Enseigne de vaisseau Jean Ayral quittera la Royal Navy et s'engagera dans les Forces Françaises Libres, prenant une affectation au B.C.R.A. Après un entraînement poussé à Inchmerry (Hampshire) et en Ecosse, Jean Ayral (Pal) se portera volontaire pour une mission en France. Parachuté le 27 juillet 1942 avec son radio, François Briant «Pal W» et Daniel Cordier «Bip W» près de Montluçon, Ayral se verra confié par Jean Moulin, au mois de mars 1943, la direction du Bureau des Opérations Aériennes (B.O.A.) en zone Nord. Au cours de sa mission, Ayral sera une des rares personnes à témoigner de la confrontation explosive entre Jean Moulin et Pierre Brossolette le 3 avril 1943 avenue des Ternes (Paris). Quelques semaines plus tard, Jean Ayral sera arrêté par la Gestapo et conduit à l'hôtel Cayré, boulevard Raspail, siège d'interrogation allemand, d'où il entreprendra, en plein jour, une évasion à peine croyable, tuant deux de ses gardes, et permettant ainsi l'évasion de quatre autres prisonniers. Après son retour en Angleterre, Jean Ayral se rend en Algérie et prend, depuis la Corse, la direction de quelques missions vedettes rapide en Provence et en Italie, jusqu'au 12 août 1944, où il est parachuté avec cinq commandos sous ses ordres à Brue-Auriac. Après avoir libéré le village de Signes, Ayral et ses hommes se joignent au 3e R.I. et attaquent un camp allemand, tuant 150 fantassins ennemis, dispersant le reste. Jean Ayral fut le 1er soldat allié à entrer à Toulon mais fut abattu par erreur le 21 août 1944... Ses derniers mots furent : France ! France ! France ! . Chevalier de la Légion d'honneur . Compagnon de la Libération - décret du 10 décembre 1943 . Croix de Guerre 1939-1945 (3 citations) . Military Cross (GB) . Atlantic Star (GB)

Fiche Technique

Paru le : 25/11/2013

Thématique : Histoire de France - Généralités

Auteur(s) : Auteur : Xavier Jean Reyes Ayral

Éditeur(s) : L'Harmattan

Collection(s) : Mémoires du XXe siècle. Seconde Guerre mondiale

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-343-01329-2

EAN13 : 9782343013299

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 574

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 3 cm

Poids : 890 g