Chargement...
Chargement...

Itinéraire d'un Français libre : Jacques-Henri Schloesing

Auteur : Patrick Collet

Paru le : 31/05/2013
Éditeur(s) : Heimdal
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Préfacier : Pierre Schoendoerffer - Préfacier : Jean-Paul Paloméros - Postfacier : Olivier Schloesing

29,50 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Le parcours de Jacques-Henri Schloesing, devenu pilote de chasse en 1940. Il prend le commandement du groupe Ile-de-France mais son avion est abattu et le pilote est gravement brûlé lors de l'hiver 1943. Par sa ténacité, il parvient à revenir au combat à la tête du groupe Alsace mais est tué le jour de la libération de Paris, à bord de son Spitfire. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Jacques-Henri Schloesing était un jeune Français ordinaire, auquel la guerre réserva un destin extraordinaire. Il n'était pas un soldat de métier, mais de circonstance. Pas davantage un héros flamboyant et adulé, mais plutôt un chef courageux, aimé et respecté pour son humilité. Il vécut peu : 24 ans. Suffisamment pour remplir une vie et tracer une destinée qui illumine le ciel longtemps après le dernier combat. Car il était aviateur. Chasseur, pilote de Spitfire, et très vite commandant de la première Escadrille de chasse de la France Libre. La guerre ne l'épargna pas. Abattu une première fois, terriblement brûlé, il échappa aux Allemands et se réfugia chez lui, en plein Paris, rentrant dès qu'il le put en Angleterre, après une incroyable aventure dans la France occupée. Au terme d une année entière d'hôpital, il retrouva une place au combat, que nul ne voulait plus lui accorder après tant d'épreuves et si prêt de la Libération. Mais Jacques-Henri Schloesing avait une certaine idée du devoir, qui s'accommodait mal des arrangements. Il avait donné sa vie un matin de 1939 et renouvelé son serment un soir de juin 1940 : il ne lui appartenait plus de la reprendre. Seule la victoire pouvait le libérer de sa parole. Il fut abattu le 26 Août 1944, à l'instant même où la foule des parisiens tout justes libérés célébraient cette victoire, accueillant le général de Gaulle place de l'Étoile, à deux pas de chez lui. J'ai croisé le chemin de ce jeune Français une première fois à 15 ans, dans le magnifique « Mémorial des Compagnons de la Libération ». Puis à nouveau 30 ans plus tard, par hasard devrais-je dire, mais je n'y crois pas vraiment... Ma seconde rencontre fut une révélation, une aventure étrange ou se noua une amitié unique, que je dois au frère de Jacques-Henri. Cette amitié tenait alors dans un boîte à chaussures : quelques médailles aux rubans passés, des cartes, six carnets de molesquine remplis d'une fine écriture et des paquets de lettres. De vieux papiers qui racontaient la guerre, l'amour, la souffrance et l'espoir. Toute une vie.

Fiche Technique

Paru le : 31/05/2013

Thématique : Autres biographies

Auteur(s) : Auteur : Patrick Collet

Éditeur(s) : Heimdal

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84048-352-1

EAN13 : 9782840483526

Format : Non précisé.

Reliure : Relié

Pages : 159

Hauteur : 31 cm / Largeur : 22 cm

Épaisseur : 1,4 cm

Poids : 900 g