Chargement...
Chargement...

Ecrits. Volume 3, L'histoire au quotidien

Auteur : Fernand Braudel

Paru le : 10/10/2001
Éditeur(s) : Ed. de Fallois
Série(s) : Ecrits, n° 3
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Roselyne de Ayala - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Paule Braudel - Préfacier : Maurice Aymard

25,92 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Réflexion de l'auteur sur son expérience d'historien, la personnalité des hommes qui ont marqué l'histoire du XXe siècle en France et à l'étranger, l'analyse de leurs oeuvres, l'organisation de la recherche et la transmission du savoir. Tout ce qui constitue la vie quotidienne d'un historien contemporain. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Ce dernier volume des Ecrits de Fernand Braudel reflète des aspects très divers et souvent méconnus de l'œuvre, de la vie et de la personnalité de l'auteur. Il s'ouvre par le seul texte autobiographique que Braudel ait jamais écrit : prié de retracer sa «formation d'historien», c'est pour lui l'occasion de reconnaître ses dettes en la replaçant dans le large courant novateur qui avait été dirigé successivement par Henri Berr et Lucien Febvre avant d'arriver jusqu'à lui. Suivent une série de textes inspirés par l'expérience de trois années d'enseignement à l'université de São Paulo. «C'est au Brésil que je suis devenu intelligent», disait-il volontiers Il y a trouvé un élargissement de sa vision du monde, des aperçus sur ce qu'est un «pays neuf», une réflexion sur l'espace atlantique saisi sur ses deux rives, comparable à la Méditerranée. C'est au Brésil que, chargé d'élaborer les programmes de l'université toute neuve et de l'enseignement secondaire, il a longuement réfléchi aux réformes souhaitables de l'enseignement en France qui devaient tenir tant de place dans sa vie. Dans ce domaine, ses propositions successives furent toujours systématiquement écartées, ce qu'il vécut comme son seul vrai échec. Les deux dernières parties de l'ouvrage se situent sur des plans distincts, celui de l'homme et de l'historien. Dans les portraits qu'il présente de ses égaux et de ses aînés, les mots clefs sont ceux de l'amitié partagée et de la générosité, celle du cœur et celle de l'intelligence. Dans les grands articles qui rendent compte d'ouvrages importants, le ton est tout autre : il est clair qu'en matière de débat intellectuel il n'y a pas plus de place pour la complaisance que pour la polémique inutile, la critique venant contrebalancer presque toujours l'éloge. L'ouvrage s'achève avec l'affirmation de sa confiance dans l'avenir et dans ceux qui viennent après lui : «Je suis de ceux, écrit-il à la fin de sa vie, qui voudraient laisser à toute expérience jeune le droit de vivre ou de mourir d'elle-même. J'ai le goût des eaux vives. L'avenir leur appartient. A condition de les laisser bondir.»

Fiche Technique

Paru le : 10/10/2001

Thématique : Concours-Méthodologie

Auteur(s) : Auteur : Fernand Braudel

Éditeur(s) : Ed. de Fallois

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Ecrits, n° 3

ISBN : 2-87706-413-1

EAN13 : 9782877064132

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 609

Hauteur : 23 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 709 g