Chargement...
Chargement...

La Géographie de Ptolémée en Occident : IVe-XVIe siècle

Auteur : Patrick Gautier-Dalché

Paru le : 01/10/2009
Éditeur(s) : Brepols
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Terrarum orbis, n° 9
Contributeur(s) : Non précisé.

95,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Histoire de la réception de la "Géographie" de Claude Ptolémée en Occident depuis le "Grand commentaire" de Théon jusqu'aux éditions humanistes d'Ulm et Strasbourg. Remettant en question certains lieux communs d'histoire culturelle, l'auteur montre que cette réception n'a pas joué un rôle fondamental dans le passage supposé à une concept "moderne" de l'espace. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Terrarvm orbis Dans l'Antiquité tardive, malgré une diffusion relativement importante, le manuel cartographique de Ptolémée (IIe s. après J.-C.) n'eut pas de postérité conforme au projet de son auteur. Dans le Moyen Age latin, en revanche, la connaissance de son contenu ne disparut jamais, grâce en particulier aux traités d'astronomie traduits de l'arabe. La version latine faite au début du XVe siècle n'eut donc pas le caractère révolutionnaire qu'on lui attribue souvent. La réception « philologique » d'une somme qui permettait de comprendre l'espace antique tel qu'il apparaissait dans les classiques fut importante. Mais les savants formés dans les universités, astrologue et médecins, jouèrent un rôle jusqu'à présent peu étudié dans l'analyse des contradictions entre l'image du monde ptoléméenne et d'autres types de représentations qui ne furent pas pour autant dépréciés et abandonnés. Le long processus de modernisation de Ptolémée entra dans une phase décisive à partir du troisième quart du XVe siècle grâce à la synthèse opérée entre programme humaniste et philosophie naturelle. Il se poursuivit dans le premier tiers du XVIe siècle par la réflexion sur les modes de représentation (appelés « projections » de façon anachronique), sans qu'ait encore été abolie la dépendance du monde sublunaire à l'égard du monde céleste, caractéristique de la pensée de l'espace terrestre depuis l'Antiquité, que l'oeuvre de Ptolémée justifiait au mieux. La réception de la Géographie, envisagée sur une longue période, ne vérifie donc pas l'opinion selon laquelle elle aurait joué un rôle fondamental dans le passage supposé à une conception « moderne » distincte de la conception « médiévale » de l'espace. L'ouvrage, qui remet en question un certain nombre de lieux communs de l'histoire culturelle, est fondé sur l'analyse des sources textuelles et cartographiques de la tradition grecque et latine replacées dans les milieux intellectuels très divers dont elles proviennent.

Fiche Technique

Paru le : 01/10/2009

Thématique : Autres études historiques

Auteur(s) : Auteur : Patrick Gautier-Dalché

Éditeur(s) : Brepols

Collection(s) : Terrarum orbis, n° 9

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-503-53164-4

EAN13 : 9782503531649

Format : Non précisé.

Reliure : Relié

Pages : 442

Hauteur : 28 cm / Largeur : 21 cm

Épaisseur : - cm

Poids : - g