Chargement...
Chargement...

L'affaire des fiches : un scandale maçonnique : le Grand Orient de France, ses doctrines et ses actes

Auteur : Jean Bidegain


20,00 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

L'affaire des fiches éclate en 1904. Suivant la politique énergique de laïcité d'Emile Combes, les officiers suspects de catholicisme sont fichés dans le but d'une épuration de l'armée sensée sauvegarder la République. J. Bidegain raconte cet épisode qu'il a vécu de l'intérieur. Il dénonce le rôle du Grand Orient de France et explique pourquoi il a rompu avec lui et révélé les fiches. ©Electre 2020

Ce livre déplaira probablement aux nostalgiques de l'anticléricalisme et de l'antimilitarisme. Le système des fiches, qu'il dénonce, fut mis en place dans ce climat passionnel, au cours des années 1900. Il entraîna une épuration systématique de l'armée. Et la promotion des amis du pouvoir, à tous les niveaux de la hiérarchie, développera ses conséquences dramatiques en 1914. En 1902 la victoire du Bloc des gauches va permettre l'exercice frénétique du pouvoir par les radicaux-socialistes. Depuis juin 1902, Émile Combes, président du Conseil, a annoncé, et il pratiquera, une «politique énergique de laïcité» : fermeture de plus de 2 700 écoles, refus de tout statut légal aux ordres religieux, rupture des relations diplomatiques avec le Vatican, commission préparant la loi de séparation, retrait des crucifix des tribunaux. Durant la période, plus de 50 000 religieux ont dû quitter la France. Dans ce contexte, le fichage des officiers suspects de catholicisme est présenté comme une mesure de sauvegarde républicaine. Octobre 1904, le scandale éclate en plein parlement. L'opposition peut alors révéler les conditions de cette surveillance. Le général André, ministre de la Guerre, l'avait confiée aux loges formellement maçonniques du grand orient de France. Certes, en novembre, le ministre démissionne. En janvier 1905, «le petit père Combes» est remplacé. Mais aucune poursuite n'interviendra jamais. Et, discrètement, les pratiques sectaires continuèrent. Ce volume rassemble deux textes. Le premier, «la franc-maçonnerie et l'armée», servira d'introduction. Il s'agit d'une brochure publiée en 1905. Elle présentait, sur cette affaire, le point de vue des victimes de la persécution. Le second, que l'auteur avait intitulé à la même époque, «le grand orient de France ses doctrines et ses actes» émane de Jean Bidegain. Ancien collaborateur du grand orient, Jean Bidegain en révèle les agissements liberticides. Il a transmis les fiches, et rompu avec la franc-maçonnerie, écoeuré par ses pratiques. Il en dresse en tableau édifiant.

Fiche Technique

Paru le : 15/03/2010

Thématique : Franc-maçonnerie - Histoire et essais

Auteur(s) : Auteur : Jean Bidegain

Éditeur(s) : Ed. du Trident

Collection(s) : Non précisé.

Contributeur(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84880-033-X

EAN13 : 9782848800332

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 215

Hauteur : 22 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : - cm

Poids : - g