Chargement...
Chargement...

La société du haut Moyen Age : VIe-IXe siècle

Auteur : Régine Le Jan

Paru le : 31/10/2003
Éditeur(s) : Armand Colin
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Collection U
Contributeur(s) : Non précisé.

29,40 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
22,99 €
Protection: Adobe DRM
Acheter en numérique

Résumé

Propose une lecture anthropologique et sociologique du haut Moyen Âge. A travers l'analyse des systèmes de représentation, du rapport des hommes à l'espace et à Dieu, des relations entre les individus et les groupements, il cherche à éclairer les rapports sociaux et les transformations entre le VIe et la fin du IXe siècle. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Entre la société antique et la société féodale, existe-t-il une société du haut Moyen Âge ? On oppose généralement les sociétés «étatiques» du sud de l'Europe, qui se sont développées dans les cadres de l'ancien empire romain et qui sont le produit de la fusion entre Romains et Barbares, aux sociétés tribales du nord et de l'est dont certaines en sont encore à l'âge du fer. Sans rejeter cette grille d'analyse, il faut souligner l'extrême diversité des sociétés post-antiques d'une part, leurs caractères communs fondamentaux de l'autre : ce sont des sociétés agraires, guerrières et compétitives, dominées par des élites qui mettent en avant le peuple en armes pour mieux légitimer leur domination. Ce sont des sociétés segmentaires où l'équilibre social et la protection des individus sont très largement assurés par des groupements contractuels à forte dominante horizontale. La christianisation d'une grande partie de l'Europe occidentale, le développement des systèmes domaniaux et la concentration des pouvoirs centraux à partir du VIIe siècle renforcent la domination des puissants et la hiérarchisation de la société. Les Carolingiens entreprennent alors une véritable mise en ordre hiérarchique qui touche tous les secteurs de la vie sociale, en s'appuyant sur les structures monastiques et intégratives d'un empire ayant vocation à s'identifier à l'ecclesia. Nourri de l'apport des sciences sociales, l'ouvrage propose donc une lecture anthropologique et sociologique du haut Moyen Âge. À travers l'analyse des systèmes de représentation, du rapport des hommes à l'espace et à Dieu, des relations entre les individus et les groupements, il cherche à éclairer les rapports sociaux et les processus de transformation entre le VIe et la fin du IXe siècle.

Fiche Technique

Paru le : 31/10/2003

Thématique : Concours-Méthodologie

Auteur(s) : Auteur : Régine Le Jan

Éditeur(s) : Armand Colin

Collection(s) : Collection U

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-200-26577-8

EAN13 : 9782200265779

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 304

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 1,8 cm

Poids : 589 g