Chargement...
Chargement...

La République fédérale d'Allemagne : de la souveraineté retrouvée à la souveraineté partagée (1955-1974)

Paru le : 28/10/2005
Éditeur(s) : Ed. du Temps
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Directeur de publication : Jean-Paul Cahn - Directeur de publication : Bernard Poloni - Directeur de publication : Gérard Schneilin - Auteur : Jean-Paul Cahn - Auteur : Patricia Commun - Auteur : Corine Defrance

23,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
pdf
11,50 €
Protection: Adobe DRM
Acheter en numérique

Résumé

Des spécialistes analysent la période la plus intense de l'histoire de la République fédérale, riche en changements sociaux : élévation du niveau de vie, mutation des valeurs, évolution des mentalités et des partis politiques, croissance économique... ©Electre 2018

Quatrième de couverture

L'obtention de la souveraineté, en 1955, renforça l'intégration des Allemagnes aux deux Blocs, accentuant par là même leur rivalité. Ce nouveau statut, tout en accroissant leur marge de manoeuvre, s'accompagna de contraintes nouvelles, internationales et intérieures. Le triomphe électoral des chrétiens-démocrates, qui couronna en 1957 les succès d'Adenauer, et en particulier la « petite réunification » sarroise, fut aussi l'anacrouse d'une période de tensions qui vit notamment la crise de Berlin contribuer à la définition du modus vivendi international. Nonobstant les difficultés rencontrées, les gouvernements de Ludwig Erhard - victime de ses promesses électorales et de la rigidité de ses convictions économiques - puis de Kurt Georg Kiesinger - initiant une période de « grande coalition » avec ce que cela présuppose de compromis - furent plus que des étapes de transition. Et la coalition sociale-démocrate conduite par Willy Brandt à partir de 1969, nourrie des expériences précédentes et s'adaptant aux mutations internationales, marqua, partant, dans le domaine de la politique intérieure et plus encore dans celui des relations internationales une rupture moins profonde que ne le pensèrent les contemporains. Évolution des mentalités et mutation des valeurs trouvant leur expression dans la contestation de l'Establishment, rééquilibrage du système des partis, élévation du niveau de vie sur fond d'une croissance économique qui bon an, mal an, contribuait à consolider l'assise internationale de l'Allemagne, transformation des relations internationales avec ses implications pour la « question allemande » sont autant de données qui font des années 1955-1974 une période d'une grande intensité dans l'histoire de la République fédérale d'Allemagne. Le présent ouvrage s'efforce d'en présenter les aspects essentiels à partir de contributions de chercheurs allemands et français.

Fiche Technique

Paru le : 28/10/2005

Thématique : Allemagne

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Ed. du Temps

Collection(s) : Questions de civilisation

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84274-343-1

EAN13 : 9782842743437

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 187

Hauteur : 25 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 1,5 cm

Poids : 317 g