Chargement...
Chargement...

Chicago, le moment 68 : territoires de la contestation étudiante et répression politique

Auteur : Caroline Rolland-Diamond

Paru le : 17/03/2011
Éditeur(s) : Syllepse
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Germe
Contributeur(s) : Non précisé.

25,50 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Maître de conférences en histoire américaine, l'auteure revient sur cette période agitée pour montrer que, au-delà des grandes manifestations contre la guerre du Vietnam, ce moment 68 a mobilisé des étudiants de toutes origines sociales et ethno-raciales, non seulement contre la guerre mais aussi contre le racisme et la pauvreté, en collaboration avec le mouvement pour les droits civiques. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Les images de la Convention nationale démocrate qui s'est tenue à Chicago fin août 1968 ont fait le tour du monde : alors que des véhicules blindés patrouillaient les rues, les forces de police de Chicago frappaient indifféremment à coups de matraque étudiants protestataires, reporters et simples passants dans ce qui a été officiellement reconnu comme une « émeute policière ». Immédiatement devenus un symbole du moment 68, où le radicalisme croissant des étudiants a mené à l'affrontement inévitable de deux mondes antithétiques, l'un parlant le langage de la révolution, l'autre celui de la défense de l'ordre établi, ces événements illustrent le type de répression le plus manifeste auquel le mouvement étudiant s'est heurté. Pas le seul. Comme le montre le cas de Chicago, terrain stratégique de la contestation étudiante dans le nord des États-Unis, la contestation étudiante était un mouvement aux fortes ambitions sociales et politiques locales. Empreinte d'un idéal de la justice et de la démocratie, la tornade contestatrice qui déferla sur Chicago défia l'ordre établi. Mobilisant des jeunes Blancs et Noirs autour d'une remise en cause de la ségrégation résidentielle et de l'expansion des universités, le mouvement étudiant de Chicago a représenté un défi plus menaçant pour les pouvoirs publics que la simple protestation pacifiste. En incluant dans leurs revendications la lutte contre la discrimination raciale au niveau local et l'autogestion des communautés, les jeunes activistes ont bousculé l'équilibre politique en vigueur dans la ville. C'est justement ce volet local des revendications des étudiants et l'alliance potentielle entre les groupes ethno-raciaux qui étaient considérés comme particulièrement dangereux par les autorités universitaires et municipales et qui expliquent l'intensité de la répression qu'elles opposèrent alors au mouvement étudiant. Basé notamment sur des archives inédites de sources policières, ce livre raconte l'histoire de cette puissante contestation à Chicago, son développement, ses succès et ses échecs avec l'impitoyable répression qui la brisa.

Fiche Technique

Paru le : 17/03/2011

Thématique : Histoire générale Amérique du Nord

Auteur(s) : Auteur : Caroline Rolland-Diamond

Éditeur(s) : Syllepse

Collection(s) : Germe

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84950-299-5

EAN13 : 9782849502990

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 365

Hauteur : 22 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 2 cm

Poids : 505 g