Chargement...
Chargement...

Découvertes de l'Inde : de Vasco de Gama à lord Mountbatten (1497-1947)

Paru le : 26/04/2005
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Hugues Didier - Auteur : Hugues Didier

15,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Réunit les contributions de dix historiens, universitaires ou chercheurs français, portugais et italiens autour de l'analyse et de la mise en perspective des récits et du regard des navigateurs, missionnaires, poètes ou aventuriers portugais, anglais et français à la découverte de l'Inde. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Ce volume de contributions diverses opère une coupe transversale dans le cycle européen de l'histoire indienne, ouvert par l'arrivée des Portugais et clos par le départ des Britanniques, deux événements majeurs, curieusement réunis par deux dates qui, selon le calendrier occidental, se ressemblent : 1497 et 1947. Portugais dans les veines duquel, prophétiquement, coulait du sang anglais, Vasco da Gama ouvrit le cycle européen de l'histoire indienne. Comme le soleil, l'Inde ne se laissa guére fixer par des regards profanes. Saint François Xavier en eut une fort mauvaise opinion et, non moins catholiques que lui, Roberto de Nobili et Luís de Camões, en eurent une excellente. Dès le XVIIe siècle, sur les pas des Portugais, les Anglais, ainsi Thomas Best. Mais les premiers ne s'étaient point retirés. Goa resta un lieu de convergence des univers culturels et religieux indien et occidental. Malgré l'ancienneté des liens historiques entre Angleterre et Portugal, certains Portugais, tels António José de Noronha, aidèrent les Français à s'implanter en Inde. Ces derniers restèrent nombreux à la visiter et à la décrire au XIXe siècle, tels Victor Jacquemont ou Théophile Frappaz. Et Pondichéry constitua alors une étrange microcosme colonial. Dans leur vaste empire, les Britanniques du XIXe siècle surent aussi bien se mêler à la foule indienne, tels Richard Francis Burton, que s'en tenir à distance, tels Lord Dalhousie (1848-1856), grand technocrate qui ouvrit des routes et des chemins de fer aux Indiens, et donc aussi à leur nationalisme. Tout fut consumé en 1947 par Lord Mountbatten amenant l'Union Jack.

Fiche Technique

Paru le : 26/04/2005

Thématique : Autres pays d'Asie orientale

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Kailash Université Jean Moulin Lyon III, Institut d'études indo-européennes

Collection(s) : Civilisations et sociétés

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84268-118-5

EAN13 : 9782842681180

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 260

Hauteur : 22 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 1,4 cm

Poids : 368 g