Chargement...
Chargement...

La République d'Arménie : 1918-1920

Auteur : Anahide Ter-Minassian

Paru le : 26/04/2006
Éditeur(s) : Complexe
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Historiques, n° 151
Contributeur(s) : Non précisé.

12,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

La première République d'Arménie naît en 1918, en Transcaucasie, dans le sillage de la Première Guerre mondiale et de la révolution d'Octobre. Mais les Alliés refusent d'appliquer le traité de Sèvres qui devait lui accorder des compensations territoriales en Turquie. Enjeu de la politique internationale, la République d'Arménie succombe sous les coups portés par l'armée kémaliste. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Le XXe siècle, siècle du génocide des Arméniens de l'Empire ottoman, en 1915, a été aussi le siècle de la résurrection d'un État arménien. La Première République d'Arménie (1918-1920) a été fondée en Transcaucasie, dans le chaos et la famine, dans le sillage de la Première Guerre mondiale et de la Révolution russe. Encombré de réfugiés et d'orphelins, l'État arménien réussit cependant à jeter les fondements d'une démocratie parlementaire dans laquelle le droit de vote est reconnu aux femmes, l'enseignement primaire est obligatoire et la séparation de l'Église et de l'État est réalisée. Bien que les Alliés aient pris l'engagement de garantir l'existence et la sécurité du peuple arménien, ils renoncent à appliquer le traité de Sèvres (août 1920) qui lui accorde d'importantes compensations territoriales en Turquie. Enjeu de la politique internationale, située au carrefour de deux mouvements révolutionnaires, bolchévique et kémaliste, la République d'Arménie succombe sous les coups portés par l'armée kémaliste au moment où se forme un «axe Ankara-Moscou». Néanmois, la Première République d'Arménie a été le socle sur lequel s'est accomplie l'évolution future de l'Arménie soviétique (1921-1991) et de la république d'Arménie, indépendante depuis 1991 ; elle a légué un territoire, une capitale, Erevan, un drapeau tricolore, une langue nationale et une volonté d'indépendance nationale, mais aussi la question de terres irrédentistes comme celle de la république du Haut-Karabagh. Une question d'Histoire qui nous renvoie à l'actualité.

Fiche Technique

Paru le : 26/04/2006

Thématique : Histoire générale Proche et Moyen Orient

Auteur(s) : Auteur : Anahide Ter-Minassian

Éditeur(s) : Complexe

Collection(s) : Historiques, n° 151

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-8048-0092-X

EAN13 : 9782804800925

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 323

Hauteur : 18 cm / Largeur : 12 cm

Épaisseur : 1,9 cm

Poids : 278 g