Chargement...
Chargement...

Organisation des pouvoirs et contacts culturels dans les pays de l'Empire achéménide : actes du colloque, 9-10 novembre 2007


96,00 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Etudes sur les modes de cohabitation et les relations au sein des différentes régions qui composent l'Empire achéménide et qui diffèrent aux niveaux de la langue, des systèmes de représentations culturelles, des croyances et des cultes, ou encore des traditions sociales et politiques. ©Electre 2019

Depuis l'Antiquité, l'hétérogénéité des différentes régions qui le composent, est considérée à juste titre comme la caractéristique majeure de l'État impérial achéménide. L'observation vient nourrir un débat de première importance, suscité par les modes de cohabitation et de relations, au sein d'un même ensemble politique, de populations diverses par la langue, le système de représentations culturelles, mais également par les croyances et les cultes, ou encore par les traditions sociales et politiques. C'est autour de ces interrogations qu'a été conçu le Colloque de 2007. De la même façon qu'en 2004, le colloque sur la Transition (Persika 9, 2006) avait été organisé autour d'un cas régional (la Babylonie) jugé essentiel par le renouvellement auquel il avait donné lieu dans les années récentes, on a choisi ici de braquer le projecteur de manière privilégiée sur la vallée du Nil. Traditionnellement, l'Égypte d'époque achéménide est restée un parent pauvre de l'égyptologie. Les choses ont changé depuis une quinzaine d'années, avec le développement des études achéménides en général, et l'essor des études démotiques en particulier. Des corpus documentaires nouveaux ont été publiés, qui, tous, offrent de nouvelles perspectives de recherche. La bibliographie récente rend compte de l'intérêt des égyptologues pour la question des rapports entre les Égyptiens et « les autres ». Le thème central a été accompagné et enrichi par des réflexions et des études qui portent sur d'autres régions de l'empire : la Babylonie, où la documentation est particulièrement fournie ; l'Asie Mineure, de mieux en mieux documentée par l'épigraphie, l'iconographie et l'archéologie ; et la Perse, où, comme l'avait démontré un précédent colloque (Persika 12), l'essor considérable et décisif des travaux sur les tablettes de Persépolis suscite des études de plus en plus précises.

Fiche Technique

Paru le : 22/02/2010

Thématique : Mésopotamie, proche et moyen orient

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : De Boccard

Collection(s) : Persika, n° 14

Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Réseau international d'études et de recherches achéménides - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Collège de France. Chaire d'histoire et civilisation du monde achéménide et de l'empire d'Alexandre - Directeur de publication : Pierre Briant - Directeur de publication : Michel Chauveau

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7018-0267-9

EAN13 : 9782701802671

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 427

Hauteur : 29 cm / Largeur : 21 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 1701 g