Chargement...
Chargement...

Devenirs urbains

Paru le : 23/10/2014
Éditeur(s) : Presses des Mines
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Directeur de publication : Maryse Carmes - Directeur de publication : Jean-Max Noyer

29,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
19,99 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Etudes des transformations affectant les écologies urbaines dans le cadre de l'extension des réseaux et technologies numériques. En prenant comme point d'appui la question des smart cities et des data cities, l'ouvrage examine les tensions qui parcourent les modèles politiques et organisationnels des villes et interroge les formes d'organisation de la ville numérique. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Le processus d'urbanisation est protéiforme. Les transformations qui affectent les écologies urbaines, en particulier sous les conditions de l'extension du milieu numérique sont profondes. La place grandissante des infrastructures des réseaux numériques et leurs traductions contrastées en terme d'organisation politique et économique, l'explosion de l'Internet des objets, la prolifération des interfaces nomades, et la production compulsionnelle de « Data », tout cela travaille les modes de gouvernance, les modes d'existence ainsi que les processus de subjectivation qui les accompagnent. En prenant comme point d'appui la question des « smart cities », des « data cities », cet ouvrage examine tout d'abord les tensions qui parcourent les divers modèles politiques, organisationnels des villes et le rapport entre interfaces urbaines et techno-politiques d'infrastructure décentralisée. En réunissant différentes perspectives (de chercheurs, d'urbanistes, de responsables de projets) et à partir de nombreux exemples à travers le monde, sont interrogées les formes d'actualisation des intelligences et des modes d'existence dans la « ville numérique ». Est notamment examinée la convergence entre la MOBIlité du téléphone devenu ordinateur et l'ubiQUITE d'Internet devenu 2.0 et ses effets urbains. L'analyse concrète de cas spécifiques (Ville de Rennes et Région Nord-Pas de Calais) dessine une réflexion sur l'évolution des gouvernances urbaines où se négocie une véritable rupture de l'économie politique des territoires. De façon plus théorique, de nouvelles notions pour dire les états successifs et en tension de l'urbanisation sont énoncées et discutées. Ouvrant sur la ville émotionnelle comme milieu de l'expérience de soi, une perspective anthropologique de l'intime invite à penser la ville comme agencement désirant, milieu riche de production de subjectivités, à la traversée de la prolifération des interfaces et objets nomades. Enfin, éloigné des réflexions sur les formes « datacentriques » de l'Urbain, un regard aigu est porté sur les pratiques urbaines, prises dans une autre histoire, en Algérie.

Fiche Technique

Paru le : 23/10/2014

Thématique : Aménagement du territoire

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Presses des Mines

Collection(s) : Territoires et numérique

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-35671-137-6

EAN13 : 9782356711373

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 378

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 2 cm

Poids : 624 g