Chargement...
Chargement...

L'idée d'Espagne : la difficile construction d'une identité collective au XIXe siècle

Auteur : José Alvarez Junco

Paru le : 08/12/2011
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Histoire
Contributeur(s) : Préfacier : Jean-François Botrel - Traducteur : Laurence Viguié

24,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Histoire culturelle de l'émergence du nationalisme et de l'identité collective en Espagne à partir de la conquête napoléonienne. Analyse l'expression de l'idée d'une nation espagnole dans différents domaines artistiques et culturels au XIXe siècle, les positions des libéraux et des conservateurs sur le sentiment d'appartenance nationale, la dimension politique du patriotisme culturel, etc. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

L'Idée d'Espagne La difficile construction d'une identité collective au XIXe siècle Le nationalisme a fait l'objet de nombreux débats et de nombreuses études historiques lors des dernières décennies, une lacune concernant le cas espagnol restait à combler. C'est ce que fait ce remarquable ouvrage de l'historien espagnol José Álvarez Junco qui étudie la formation de l'identité collective en Espagne, ses succès, ses limites. Deux manières de considérer la question de la nation s'affrontent : celle qui voit en la nation une réalité naturelle et celle qui l'envisage comme une création artificielle, comme le résultat de l'inculcation du sentiment d'appartenance de la part de l'État. C'est clairement dans la deuxième ligne théorique que s'inscrit le présent livre. Et c'est pourquoi il commence par analyser les origines de l'idée de nation espagnole qu'il trouve dans l'existence d'un sentiment de patriotisme ethnique. Il envisage ensuite le processus de construction du sentiment national proprement dit au XIXe siècle qui commence avec la guerre contre les troupes napoléoniennes. Deux visions de l'idée nationale vont progressivement s'affronter alors : celle des libéraux et celle des conservateurs qui trouvera son prolongement dans le national-catholicisme. Si chaque camp va élaborer une nationalisation de la culture, ni l'un, ni l'autre ne mènera à bien pour autant un travail de diffusion de l'identité nationale auprès de la population du pays. En outre, deux facteurs essentiels pour la consolidation du sentiment national, l'entreprise coloniale et le combat contre un ennemi (le pays reste à l'écart du premier conflit mondial), manqueront à l'Espagne. Aussi aucun projet ne mobilisera les masses à l'orée du XXe siècle et les élites restent finalement dominées par un sentiment de décadence. Quiconque s'intéresse à la question de la nation trouvera dans cet ouvrage essentiel aussi bien une analyse approfondie du cas espagnol que de nombreuses pistes de réflexion sur ce sujet.

Contenus Mollat en relation

Événements



Fiche Technique

Paru le : 08/12/2011

Thématique : Espagne

Auteur(s) : Auteur : José Alvarez Junco

Éditeur(s) : Presses universitaires de Rennes

Collection(s) : Histoire

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7535-1470-4

EAN13 : 9782753514706

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : Non précisé.

Hauteur : 24 cm / Largeur : 17 cm

Épaisseur : 2,8 cm

Poids : 832 g